La candidature de François Fillon est "très compromise", estime le député LR, Georges Fenech

Après de nouvelles révélations entachant un peu plus la campagne présidentielle de François Fillon, le député Les Républicains, Georges Fenech, appelle carrément son camp à changer de candidat, mercredi, sur franceinfo.

Georges Fenech, le député Les Républicains à l\'Assemblée nationale à Paris, le 20 juillet 2016.
Georges Fenech, le député Les Républicains à l'Assemblée nationale à Paris, le 20 juillet 2016. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Le camp de François Fillon continue de se fissurer. Mercredi 1er février, Le Canard enchainé a publié de nouvelles révélations, et les soutiens de l'ancien Premier ministre n'hésitent maintenant plus à remettre directement en question sa candidature à l'élection présidentielle.

>> DIRECT. Un premier député Les Républicains lâche officiellement Fillon : "Le résultat de la primaire est caduc"

Le député Les Républicains du Rhône, Georges Fenech, affirme même mercredi sur franceinfo que la candidature de François Fillon "est très compromise". Ce proche de Nicolas Sarkozy estime que "le résultat des primaires est caduc face à cet événement imprévisible, qui se situe, non seulement sur le registre judiciaire mais également sur un registre éthique et moral."

Le député explique qu'il "ne veut pas faire dans la langue de bois". Même si la justice considère que ce n'est pas répréhensible pénalement, "sur le plan de la morale, les dégâts sont désastreux dans les circonscriptions".

Dire "tout haut ce que beaucoup pensent tout bas"

Il n'hésite d'ailleurs pas à affirmer qu'il exprime "tout haut ce que beaucoup de parlementaires pensent tout bas". L'ancien juge d'instruction dit ne pas vouloir mettre en cause l'indépendance de la justice "qui fait son travail", mais il ne voit pas comment sa famille politique "peut se soumettre à la décision d'un juge qui devrait intervenir d'ici une quinzaine de jours selon François Fillon."

C'est pour cela qu'il faut "provoquer dans les plus brefs délais un conseil national extraordinaire, pour savoir qui doit porter le projet qui avait emporté l'adhésion des Français lorsque François Fillon l'a porté." 

Nous ne pouvons pas [continuer à jouer] comme l'orchestre du Titanic, alors que le bateau coule.

Georges Fenech, député LR

franceinfo

Lors de la réunion à huis clos qu'il a eu au quartier général de François Fillon mercredi matin, Georges Fenech a manifesté au candidat sa solidarité et son estime, "mais j'ai encore plus d'estime pour l'avenir de la France." "Il faut que ce soit l'intérêt national qui prédomine, ce n'est plus une question d'intérêt personnel. Je ne suis plus certain que François Fillon soit en mesure de porter le projet à terme", conclut-il.

Georges Fenech n'e cache d'ailleurs pas son inquiétude. Il demande à son parti et aux militants de réagir de manière urgente, car "l'élection présidentielle est dans trois mois." "Je ne veux pas donner le sentiment d'un lâchage ou d'une trahison, je pense aux Français", ajoute-t-il. Le problème, pour le député, est que "nous ne sommes plus audibles. (...) On ne parle plus que de l'affaire."

C'est une véritable guerre qui s'annonce devant nous, et je pense qu'il faut qu'on ait tous les atouts de notre côté.

Georges Fenech, député LR

franceinfo

Georges Fenech refuse de parler d'un "coup d'État instutionnel, orchestré par la gauche au pouvoir", comme l'a affirmé mercredi matin François Fillon. Il préfère souligner que la presse, qui utilise "sa liberté d'expression" pour révéler des faits, "est dans son rôle". Il insiste pour que la défense de l'ancien Premier ministre se fasse maintenant "sur le fond du dossier". Mais quoi qu'il en soit, selon le député du Rhône, "le mal est fait".

La candidature de François Fillon "est très compromise" pour Georges Fenech, le député Les Républicains.
--'--
--'--