Affaires Fillon : huit Français sur dix n'ont pas été convaincus par la défense du candidat, selon un sondage Odoxa pour franceinfo

Selon un sondage Odoxa pour franceinfo publié vendredi, 79% n'ont pas été convaincus par les explications du candidat de la droite à l'élection présidentielle.  

François Fillon quitte sa conférence de presse organisée lundi 6 février 2017 à son QG de campagne parisien.
François Fillon quitte sa conférence de presse organisée lundi 6 février 2017 à son QG de campagne parisien. (PHILIP ROCK / ANADOLU AGENCY / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Après deux semaines de silence, François Fillon, au cœur d'une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics, s'expliquait face aux Français, lundi 6 février. Mais cette conférence de presse n'a pas eu l'effet escompté : quatre jours plus tard, 79% d'entre eux avouent ne pas avoir été convaincus par la défense du candidat Les Républicains à la présidentielle, selon un sondage Odoxa pour franceinfo. Les sympathisants de droite ne font d'ailleurs pas exception (61%).

Pire, les trois-quarts des Français (74%) et la moitié des sympathisants de droite (53%) ont désormais une "mauvaise opinion" de l'ancien Premier ministre. "L'ex-favori des sondages a chuté de 29 points depuis novembre auprès des Français, et de 15 points à droite depuis le 27 janvier dernier après les premières révélations du Canard enchaîné", pointe Gaël Sliman, le président d'Odoxa.

79% des Français n\'ont pas été convaincus par la défense de François Fillon. 
79% des Français n'ont pas été convaincus par la défense de François Fillon.  (ODOXA POUR FRANCEINFO)

7 Français sur 10 lui demandent de se désister

Cette "mauvaise opinion" se traduit par un désaveu des Français du candidat Fillon : 70% d'entre eux lui demandent de renoncer à se présenter à l'élection présidentielle. Le candidat de la droite accélère sa chute : il y a une semaine, 61% des Français estimaient qu'il devait quitter la course.

Les sympathisants de droite sont désormais une majorité (53%) à penser qu'il a tort de se maintenir et lui demandent de jeter l'éponge, alors qu'ils n'étaient "que" 46% la semaine dernière. "Même le noyau dur des électeurs Les Républicains-UDI commence à se fissurer, note Gaël Sliman. Ils sont encore 63% à souhaiter sa candidature, mais ils étaient 68% la semaine dernière."

70% des Français attendent que François Fillon renonce à se présenter à l\'élection présidentielle.
70% des Français attendent que François Fillon renonce à se présenter à l'élection présidentielle. (ODOXA POUR FRANCEINFO)

Alain Juppé, le "meilleur remplaçant" pour la moitié des Français

En cas de désistement de François Fillon – ce qu'il a pour l'instant exclu, parlant d'une "nouvelle campagne qui commence" –, Alain Juppé reste le mieux placé. Le maire de Bordeaux refuse d'apparaître comme un plan B, mais "il écrase littéralement la concurrence", note Gaël Sliman le président d'Odoxa. Il est en effet cité comme le meilleur remplaçant par 50% des Français, très loin devant le second, François Baroin (15%), et le troisième, Xavier Bertrand (13%). 

Enquête réalisée sur internet les 8 et 9 février auprès d'un échantillon de 1 001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, dont 248 sympathisants de gauche, 380 sympathisants de droite et 231 sympathisants de droite hors FN.