Après des démissions en cascade, François Fillon est de plus en plus isolé

Le candidat a perdu en une journée son porte-parole, son directeur de campagne, mais aussi le soutien de l'UDI. 

François Fillon, le 2 mars 2017 à Nîmes (Gard). 
François Fillon, le 2 mars 2017 à Nîmes (Gard).  (JEAN-PAUL PELISSIER / REUTERS)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Il devait incarner le rassemblement, mais se retrouve chaque jour un peu plus isolé. François Fillon voit ses soutiens faire défection les uns après les autres. En dépit des pressions pour qu'il cède sa place à Alain Juppé, François Fillon a appelé, vendredi 3 mars, soir ses partisans à "résister" et à venir "très nombreux" à son rassemblement dimanche au Trocadéro, où le candidat espère jouer son va-tout.

Stefanini jette l'éponge. C'est un nouveau coup dur pour François Fillon. Son directeur de campagne Patrick Stefanini, a présenté sa démission. Selon un communiqué de l'équipe de campagne du candidat de la droite, elle sera effective dimanche soir après le rassemblement du Trocadéro. Il sera remplacé Vincent Chriqui. 

 L'UDI veut un autre candidat.  "Nous demandons solennellement aux Républicains de changer de candidat, faute de quoi nous ne saurions poursuivre cette alliance dans un tel aveuglement", déclare Jean-Christophe Lagarde. "Chacun sait, qu'à son corps défendant, François Fillon est devenu un danger pour l'alternance et donc pour la France".

Voir la vidéo

François Fillon appelle ses soutiens à le rejoindre au Trocadéro. Pas question d'abandonner pour François Fillon. Bien au contraire. Lâché par la plupart de ses soutiens, le candidat à la présidentielle a donné rendez-vous à ses partisans au Trocadéro. Dans une vidéo postée sur Twitter vendredi 3 mars, il les appelle à "résister" avec "la force calme"

Défection de son porte-parole. François Fillon est de plus en plus seul, lâché par sa famille politique. Son porte-parole de campagne, Thierry Solère, a annoncé sur son compte Twitter qu'il mettait fin à ses fonctions. Quelques instants plus tard, c'est au tour de Dominique Bussereau, député de Charente-Maritime, de lâcher le candidat.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct

Retrouvez ici l'intégralité de notre live

00h03 : Ce direct est terminé pour ce soir. En attendant sa reprise, n'hésitez pas à consulter nos articles. Voici ce qu'il faut retenir de cette journée mouvementée, surtout d'un point de vue politique :

• Les défections continuent dans l'entourage du soldat Fillon. Toute la journée, les départs ont continué autour du candidat : les centristes de l'UDI lui ont retiré leur soutien. Patrick Stefanini, directeur de campagne de François Fillon, a rendu sa démission, qui effective dimanche soir.


• Marine Le Pen est convoquée par les juges en vue d'une possible mise en examen dans l'affaire des emplois fictifs d'assistants au Parlement européen. Ses avocats ont déjà fait savoir qu'elle ne se rendrait pas à cette convocation, protégée par son immunité parlementaire.


Lors d'une conférence de presse, le procureur de Nantes a confirmé "la présence de sang des parents et de Sébastien Troadec" à différents endroits de la maison. "C'est peut-être un drame familial, peut-être l'intervention d'un tiers, je n'en sais rien", a ajouté Pierre Sennes, évoquant "une affaire hors normes".

Attention si vous vivez dans le sud ! Treize départements sont placés en vigilance orange "vent, neige et verglas".

23h56 : Un dernier point sur l'actualité, et il sera temps pour moi de vous souhaiter une bonne nuit. Demain, dès 9 heures, vous aurez le plaisir de retrouver Clément Parrot, qui saura mieux que personne répondre à toutes vos questions sur la présidentielle ! See you !

EditingAndLayout jim carrey bow the truman show

23h51 : C'est la justice française qui s'est saisie du dossier, @anonyme. Le parquet de Nanterre a demandé et obtenu la levée de l'immunité parlementaire de Marine Le Pen, qui était protégée grâce à son statut d'eurodéputée contre ces poursuites.

23h50 : Qui va juger Marine Le Pen dans l'affaire des photos atroces de Daesh? Est ce que ce sera au niveau national ou européen ?

23h42 : Petit mot de Ligue 2, où on jouait la 28e journée. Le leader Brest a chuté (2-1) contre Ajaccio, et voit Lens et Reims, vainqueur in extremis respectivement du Red Star et d'Auxerre, revenir à trois points.

23h33 : L'Ariège et l'Aude rejoignent les onze autres départements placés en vigilance orange par Météo-France en raison des vents violents et des risques de neige.

23h30 : Les investigations menées par la SR de Rennes, "conjointement avec des militaires de Reims et de Saint-Laurent-du-Maroni en Guyane ont mis (...) à jour un réseau structuré s'approvisionnant en cocaïne depuis la Guyane via des passeurs ("mules"), surinamais ou guyanais", indique le communiqué du parquet. Nos amis de France 3 Bretagne nous en disent plus.

23h29 : Huit personnes ont été mises en examen à Rennes dont trois placées en détention provisoire après le démantèlement d'un trafic de cocaïne entre Rennes, Reims et Saint-Laurent-du-Maroni.

23h23 : Les soutiens à François Fillon se font aussi plus rares au niveau local. Dans une tribune, le député européen Renaud Muselier et 46 conseillers régionaux LR de PACA appellent à un retrait du candidat de la droite. France Bleu Provence nous en dit plus.

23h15 : Jean-Christophe Cambadélis montre les dents. Le patron du PS a indiqué aux élus socialistes qui ont accordé leur parrainage à Emmanuel Macron qu'ils seraient prochainement exclus du parti. Il le leur a annoncé dans un courrier révélé par Le Figaro.

23h09 : Les deux premiers episodes feront l'ouverrure du festival Series Mania à Paris le 13 avril. En avant première mondiale !

23h04 : La chaîne HBO a diffusé ce soir une nouvelle bande-annonce de la dernière saison de l'excellente série dramatique The Leftovers, dont le premier épisode sera diffusé le 16 avril. Je ne sais pas vous, mais j'ai hâte ! (HBO / YOUTUBE)

22h56 : Drôle d'histoire racontée ce soir par Le Parisien. Une artiste, qui organisait une exposition dans les locaux de la mairie du 8e arrondissement de Paris, a été invitée par une élue à décrocher un de ses portraits qui ressemblait un peu trop à Emmanuel Macron. La maire elle-même a indiqué que le tableau en question ne la dérangeait aucunement, mais l'artiste a décidé de ne pas alimenter la polémique en le ramenant dans ses valises.

22h48 : Un Syrien arrose son jardin devant un bâtiment en ruine dans la ville d'Arbin, située en périphérie de Damas et aux mains des rebelles.



(AMER ALMOHIBANY / AFP)

22h41 : Et c'est fini au stade Matmut Atlantique ! Bordeaux et Lyon se séparent dos à dos (1-1). Ce point du match nul fait tout de même les affaires de Bordeaux, assuré de rester cinquième à l'issue de cette journée.

22h37 : Démenti de l'équipe de @benoithamon : @ChTaubira n'est pas porte-parole du candidat PS #Presidentielle2017

22h37 : Contrairement à ce qu'indiquaient Le Lab et L'Opinion en début de soirée, Christiane Taubira ne devrait pas devenir porte-parole de Benoît Hamon. L'équipe du candidat de gauche a démenti l'information auprès de notre confrère de France Inter Cyril Graziani.

22h32 : Ce n'est pas (encore ?) un lâchage, mais une franche critique. Dans une interview à paraître demain dans Nice-Matin, Christian Estrosi appelle François Fillon à renoncer à l'organisation du rassemblement prévu au Trocadéro dimanche. "Ce rendez-vous donne l'impression d'un défi aux institutions de notre pays, et cela n'est pas possible", dit-il.

22h27 : Mammana égalise ! Le défenseur central lyonnais trompe Carasso de la tête à la retombée d'un coup franc frappé par Valbuena. 1-1 entre le FCGB et l'OL.

22h20 : Sans surprise, l'épisode du jour de "Vu", l'actu vue façon zapping, est largement consacré à la cacophonie autour de la candidature de François Fillon.



(FRANCEINFO)

22h10 : Deniz Yücel, correspondant en Turquie du journal allemand Die Welt, a été incarcéré mardi pour "propagande terroriste". Le président Recep Tayyip Erdogan l'a qualifié aujourd'hui de "représentant du PKK", le Parti des travailleurs du Kurdistan, et d'"agent allemand". Des accusations qualifiées ce soir d'"aberrantes" par le ministère allemand des Affaires étrangères.

22h04 : Comme sa vice-présidente Marielle de Sarnez l'avait indiqué, François Bayrou confirme que le MoDem ne changera pas de cap si Alain Juppé devait finalement être candidat à la présidentielle. "Moi j'ai de la stabilité dans les choix que je fais", a-t-il indiqué à France 3.

21h52 : Après une saison, "Schwarzy" jette l'éponge. Arnold Schwarzenegger, qui avait pris la suite de Donald Trump pour animer l'émission "Celebrity Apprentice" à la télévision américaine, indique au magazine Empire qu'il va mettre fin à son aventure télévisuelle après avoir appris que le président américain était toujours officiellement le producteur exécutif du show.

21h45 : Le cinéma, les séries télé, les jeux vidéo ou les BD, c'est votre truc ? Ça tombe bien, "Pop Chrono" décrypte toute l'actualité de la pop culture en (presque) deux minutes. Au programme cette semaine : Trainspotting 2, Logan et Horizon Zero Dawn.



(FRANCEINFO)

21h39 : C'est la mi-temps au stade Matmut Atlantique ! Bordeaux mène toujours 1-0 contre Lyon, et conforte virtuellement sa 5e place, un point derrière son adversaire du soir.

21h30 : "Beaucoup sont inquiets. Ils sentent bien qu'on va perdre. Ils sentent bien qu'il y a une possibilité encore de gagner, de sauver l'alternance. C'est cette solution-là que nous appelons de nos vœux."

Proche de Bruno Le Maire, Franck Riester fait partie des nombreux élus qui ont choisi de quitter la campagne de François Fillon. Il s'en explique auprès de franceinfo.

21h22 : L'opération devrait être officialisée lundi. Opel devrait bientôt rejoindre le giron de PSA, les instances dirigeantes du groupe automobile français ayant donné leur feu vert aujourd'hui au rachat des activités européennes de General Motors, a indiqué une source proche du dossier à l'AFP.

21h15 : Interrogé sur France 2 à propos de l'identité d'un éventuel plan B, l'ex porte-parole de François Fillon Thierry Solère a été catégorique : "Alain Juppé est la seule solution".



(FRANCE 2)

21h08 : Bordeaux ouvre le score ! Valentin Vada, qui semblait hors-jeu au départ de l'action, trompe Anthony Lopes. 1-0 entre les Girondins et Lyon.

21h01 : Vincent Chriqui, prochain directeur de campagne de François Fillon, n'est pas une tête d'affiche du parti Les Républicains. Proche du candidat depuis 2002, il est maire de la commune de Bourgoin-Jallieu (Isère). Nos confrères de France Bleu Isère dressaient son portrait en novembre.

20h56 : Dans un communiqué, l'équipe de campagne de François Fillon confirme la démission de Patrick Stefanini du poste de directeur de campagne. "Patrick Stefanini sera en responsabilité jusqu'à l'issue du grand rassemblement populaire de dimanche place du Trocadéro. Il sera remplacé lundi matin à la direction de campagne par Vincent Chriqui", précise le texte.

20h51 : La 28e journée de Ligue 1 commence ce soir ! Bordeaux, très en forme actuellement avec deux défaites seulement en quatorze matchs, reçoit Lyon, qui reste sur quatre victoires d'affilée toutes compétitions confondues. 0-0, on joue la 3e minute de jeu.

20h45 : le démenti du démenti, c'est un dédémenti ? (Faut réinventer des mots, présidentielle trop dingue !)

20h45 : Stefanini dément Fillon qui dément que Stefanini a démissionné #abîme

20h44 : Cette valse à trois temps concernant la démission finalement avérée du directeur de campagne de François Fillon suscite l'ironie sur les réseaux sociaux.

20h41 : Le directeur de campagne de François Fillon, Patrick Stefanini, indique à Libération que sa démission est "irrévocable", mais qu'elle ne prendra effet que "dimanche soir", à la demande du candidat.

20h39 : Avec un certain retard lié à l'emballement de l'actualité, voici le point sur ce qu'il faut retenir :

• Le bateau Fillon continue de tanguer. Après une série de défections, le parti centriste UDI a retiré ce soir son soutien au vainqueur de la primaire de la droite.

• Marine Le Pen est convoquée par les juges en vue d'une possible mise en examen dans l'affaire des emplois fictifs d'assistants au Parlement européen. Ses avocats ont déjà fait savoir qu'elle ne se rendrait pas à cette convocation, protégée par son immunité parlementaire.


Lors d'une conférence de presse, le procureur de Nantes a confirmé "la présence de sang des parents et de Sébastien Troadec" à différents endroits de la maison. "C'est peut-être un drame familial, peut-être l'intervention d'un tiers, je n'en sais rien", a ajouté Pierre Sennes, évoquant "une affaire hors normes".

Onze départements de la moitié sud de la France sont placés en vigilance orange "vent, neige et verglas".

20h39 : "Patrick Stefanini a repris sa lettre et est en ce moment au travail au QG. Nous sommes combatifs."

Le candidat Les Républicains indique que la lettre de démission de son directeur de campagne publiée par le JDD est caduque.

20h39 : Le directeur de campagne de François Fillon, Patrick Stefanini, a bien présenté sa démission, mais s'est depuis rétracté, indique le candidat de la droite à l'AFP.

20h17 : "François Fillon est un homme d'Etat, j'en suis certain. Mais on ne peut pas être candidat à la présidentielle si on ne respecte pas sa parole. (...) Il peut rester candidat, mais sa responsabilité sera immense devant l'Histoire"

20h11 : Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, a expliqué à France Télévisions les raisons du retrait du soutien de son parti à François Fillon.



(FRANCE TELEVISIONS)

20h07 : "Je pense qu'il vit cela comme une injustice. Mais il doit savoir qu'on ne doit pas mettre en cause l'institution judiciaire. La justice est la même pour tous, en France."

Thierry Solère appelle les poids-lourds des Républicains à se réunir pour trouver une solution de secours.

20h04 : "La raison, c'est la mise en examen de François Fillon. (...) Il n'est aujourd'hui pas en capacité de mener les couleurs de la droite et du centre à la présidentielle"

Le député LR, organisateur de la primaire de la droite, revient sur sa démission de l'équipe de campagne de François Fillon.

19h59 : Thierry Solère, porte-parole principal de François Fillon qui a annoncé sa démission ce matin, est l'invité du 20 heures de Laurent Delahousse. Suivez son interview en direct sur franceinfo.

19h57 : Benoît Hamon va pouvoir compter sur un renfort de poids. Selon L'Opinion et Europe 1, Christiane Taubira va devenir porte-parole du candidat du PS et d'EELV.

19h53 : L'actualité est chargée, mais prenons un instant pour jeter un œil à la carte météo de demain. Attention, la pluie sera au rendez-vous sur une majeure partie du pays.

Le matin :




L'après-midi :

19h49 : Cheville ouvrière de la victoire de François Fillon à la primaire de la droite, Patrick Stefanini avait également un rôle clé dans la campagne de Jacques Chirac en 1995, et dans celle de Valérie Pécresse lors des régionales de 2015. Notre journaliste Sophie Brunn avait dressé son portrait.



(WITT/SIPA)

19h54 : Dans sa missive, Patrick Stefanini indique vouloir démissionner car il s'estime "minoritaire au sein de [son] équipe" après l'annonce par François Fillon du maintien de sa candidature malgré sa probable future mise en examen. Il dit aussi vouloir quitter son poste car la "victoire n'est pas certaine".

19h43 : Fillon joue son dernier va-tout dimanche avec son rassemblement mais force est de constater qu'il est plus seul que jamais

19h39 : Je crois qu'avec le depart de son directeur de campagne, le sort de Fillon est scellé.