VIDEO. Alain Juppé : "Je ne serai pas candidat à la présidence de la République"

"Je ne suis pas en mesure de réaliser le nécessaire rassemblement", a justifié le maire de Bordeaux, qu'une partie de la droite pressait pour incarner un éventuel plan B à François Fillon. 

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sa déclaration était attendue. Lundi 6 mars, Alain Juppé a confirmé "une bonne fois pour toutes" qu'il ne sera pas "candidat à la présidence de la République""Je ne suis pas en mesure de réaliser le nécessaire rassemblement", a-t-il justifié. "Pour moi, il est trop tard. Mais il n'est jamais trop tard pour la France."

"Tout au long de la semaine dernière, aujourd'hui encore, j'ai reçu de très nombreux appels me demandant de prendre la relève. Ils m'ont fait hésiter, j'y ai réfléchi", a expliqué le finaliste malheureux de la primaire de la droite. "Je mesure la déception que provoquera cette décision chez beaucoup et les reproches que paradoxalement elle me vaudra sans doute."

"Quel gâchis !"

"Le déclenchement des investigations de la justice à son encontre et son système de défense fondé sur la dénonciation d'un prétendu complot et d'une volonté d'assassinat politique l'ont conduit dans une impasse", a vertement critiqué le maire de Bordeaux depuis l'hôtel de ville. "Quel gâchis", a-t-il encore commenté, estimant que François Fillon avait "un boulevard devant lui", après sa victoire à la primaire.

Dimanche, François Fillon a exclu de se retirer après la manifestation qui a rassemblé place du Trocadéro quelques dizaines de milliers de personnes venues lui manifester son soutien.

Le maire de Bordeaux Alain Juppé s\'adresse à la presse le 6 mars 2017 à Bordeaux, pour annoncer qu\'il ne sera pas candidat à la présidentielle.
Le maire de Bordeaux Alain Juppé s'adresse à la presse le 6 mars 2017 à Bordeaux, pour annoncer qu'il ne sera pas candidat à la présidentielle. (GEORGES GOBET / AFP)