REPLAY. Regardez l'intégralité de la conférence de presse de François Fillon

"Une émotion légitime monte du pays", a expliqué le candidat de la droite, à l'occasion d'une conférence de presse à son QG parisien.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

François Fillon ne compte pas renoncer à l'élection présidentielle. Malgré les révélations du Canard enchaîné, malgré les affaires qui pourrissent sa campagne, le candidat de la droite l'a martelé, lundi 6 février, lors d'une conférence de presse à son QG parisien : "Rien ne me détournera des vraix enjeux de cette élection." "Un plan B, on a vu qu'il n'y en a pas", a-t-il commenté.

>> DIRECT. Suivez les réactions à la conférence de presse de François Fillon

L'ancien Premier ministre a reconnu qu'employer sa femme et ses enfants était une "erreur", mais "tout cela était légal""Mais suis-je pour autant quitte sur le plan moral ?" s'est-il interrogé. "Collaborer avec sa famille en politique, c'est une pratique désormais rejetée par les Français, a expliqué François Fillon. En travaillant avec ma femme et mes enfants, j'ai privilégié cette collaboration de confiance qui aujourd'hui suscite la défiance. C'était une erreur. Je le regrette profondément."

Une "opération montée", dénonce Fillon

François Fillon a par ailleurs accusé certains médias d'avoir relayé une "opération montée" contre lui. "Lyncher, assassiner politiquement comme vous l'avez fait pendant 10 jours un candidat à l'élection présidentielle, je pense que cela pose un problème", a-t-il commenté.

François Fillon lors d\'une conférence de presse à son QG parisien, le 6 février 2017.
François Fillon lors d'une conférence de presse à son QG parisien, le 6 février 2017. (MARTIN BUREAU / AFP)