Présidentielle : la drôle de campagne

La campagne présidentielle en cours est inédite. Le politologue et professeur à Sciences Po Pierre-Emmanuel Guigo, auteur du livre "Com et politique, les liaisons dangereuses", est sur le plateau du Soir 3 pour décrypter cette campagne.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pierre-Emmanuel Guigo, politologue, auteur de "Com et politique, les liaisons dangereuses", analyse l’appel de François Fillon à manifester dimanche 5 mars. "Il s’agit d’abord d’appeler le peuple de droite et son imaginaire. Il y a une claire référence à la manifestation voulue par le général De Gaulle en 1968. Il tente de passer au-dessus des médias, en s’exprimant par les réseaux sociaux, en convoquant des conférences de presse sans permettre les questions, il y a une vraie volonté d’utiliser des moyens de communication directe avec les électeurs".

Détourner l’attention

François Fillon utilise également la stratégie de l’évitement de la vérité. "Depuis le début, il ne répond jamais sur ce qui lui est reproché. Sa stratégie consiste à détourner l’attention. C’est une stratégie très ancienne, notamment en situation de crise. Il attaque les journalistes, les fait siffler lors de ses meetings, il accuse le système, la justice, le gouvernement actuel".
Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon lors de son meeting à Nîmes (Gard), le 2 mars 2017. 
François Fillon lors de son meeting à Nîmes (Gard), le 2 mars 2017.  (PASCAL GUYOT / AFP)