Présidentielle : François Fillon sous la menace judiciaire

Au moment même où François Fillon tenait un discours dans le Val-de-Marne, le parquet national financier a annoncé l'ouverture d'une enquête judiciaire. Le candidat Les Républicains, lui, est resté impassible.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il était en meeting à Maison-Alfort (Val-de-Marne), ce vendredi 24 février. Lorsque François Fillon entre dans la salle, le communiqué du parquet financier n'est pas encore tombé. C'est en montant à la tribune, quelques minutes avant de s'exprimer, que le candidat Les Républicains apprend l'ouverture d'une enquête judiciaire. Dans son discours, il n'y fera jamais référence, mais il démontre sa volonté de rester candidat coûte que coûte.

La thèse du complot

Et l'ouverture d'une enquête judiciaire n'entame pas la confiance des sympathisants envers leur candidat. "C'est un complot, tout le monde le sait. On est là pour déjouer le complot", estime cet homme. Le complot, c'est également la thèse défendue par les plus proches soutiens de François Fillon. Ce soir, aucune voix dissonante ne s'est fait entendre dans le camp Fillon, le candidat semble déterminé à poursuivre sa campagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon, à La Réunion, le 11 février 2017.
François Fillon, à La Réunion, le 11 février 2017. (RICHARD BOUHET / AFP)