François Fillon enfariné à Strasbourg : l'agresseur fiché "S" mais pas pour des activités liées au terrorisme

Suite à l'enfarinage de l'ancien Premier ministre François Fillon jeudi à Strasbourg, deux personnes, dont l'agresseur, sont toujours en garde à vue. L'homme qui a déversé le paquet de farine est fiché "S" mais pas pour des activités liées au terrorisme.

François Fillon enfariné à son arrivée à un meeting à Strasbourg, le 6 avril 2017.
François Fillon enfariné à son arrivée à un meeting à Strasbourg, le 6 avril 2017. (JULIEN SENGEL / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Deux personnes, dont l'agresseur, sont toujours en garde à vue à Strasbourg au lendemain de l'enfarinage de l'ancien Premier ministre François Fillon, jeudi 6 avril, en déplacement dans l'est de la France.

L'homme qui s'est fait passer pour un militant, a déversé sur le candidat de la droite un paquet rempli de farine, avant de se faire plaquer au sol par les services de sécurité. Il est fiché "S" mais pas pour des activités liées au terrorisme, précise le service police-justice de franceinfo.

Le jeune homme était surveillé après des séjours dans des pays sensibles et un retour d'Afghanistan dans le cadre d'un voyage touristique en 2011 sans aucune preuve qu'il ait combattu dans ce pays, ont indiqué des sources policières et judiciaires. Il n’a d’ailleurs pas été incarcéré à son retour d'Afghanistan et il n’est plus suivi par les services de renseignement. Et n'est pas lié à la mouvance islamiste.

Cet homme et un second individu ont été placés en garde à vue jeudi soir, après l'agression du candidat de la droite. les deux gardes à vue sont toujours en cours.