François Fillon à l'offensive du Trocadéro

Ce dimanche 5 mars, ils étaient plusieurs dizaines de milliers de militants place du Trocadéro à Paris, à répondre à l'appel de François Fillon.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Penelope et François Fillon face à la foule et les drapeaux tricolores. Image soigneusement étudiée d'un camp uni dans l'adversité. Sur place, il y a des fidèles, mais aussi François Baroin, maire de Troyes (Aube). Des dizaines de milliers de supporters sont présents sur la place du Trocadéro, à Paris. Ils seraient 200 000 selon l'équipe du candidat, entre 40 et 50 000 personnes selon les source policière. Devant ses supporters, la gorge serrée, François Fillon renouvelle ses regrets.

Refus de se retirer

En même temps que la pluie, apparait la colère du candidat ainsi que des mots cinglants contre ceux qui ont lâché sa campagne. Un discours offensif contre le gouvernement et le candidat d'"En Marche", Emmanuel Macron, mais aussi envers sa propre famille politique. À aucun moment, le candidat ne dit qu'il ira jusqu'au bout. Il sait que son avenir politique se négocie au sein de son parti, mais il refuse d'endosser le choix du retrait : "Je continuerai à dire à mes amis politiques ce que ce choix à la fois leur appartient et ne leur appartient pas, parce que ce choix est le vôtre, celui de vos suffrages. (...)" Au milieu de la foule, François Fillon a joué la carte du soutien populaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon, le 2 mars 2017 à Nîmes (Gard). 
François Fillon, le 2 mars 2017 à Nîmes (Gard).  (JEAN-PAUL PELISSIER / REUTERS)