Costumes de luxe offerts à François Fillon : une association anticorruption dénonce des cadeaux "un peu curieux"

François Fillon se serait fait offrir pour plusieurs milliers d’euros de costumes sur-mesure. Des cadeaux qui suscitent "des interrogations", selon Jean-Christophe Picard de l'association de lutte contre la corruption Anticor.

Le candidat Les Républicains à la présidentielle François Fillon, à Besançon en mars 2017.
Le candidat Les Républicains à la présidentielle François Fillon, à Besançon en mars 2017. (SEBASTIEN BOZON / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Le JDD a révélé dimanche que François Fillon se serait fait offrir pour 48 500 euros de costumes par un "ami". La majorité de ces costumes auraient été payés en liquide."C'est un peu curieux que l'on puisse accepter des cadeaux de ces montants-là sans garantie qu'il n'y ait pas de contrepartie", s'est inquiété lundi 13 mars sur franceinfo Jean-Christophe Picard, le président de l'association de lutte contre la corruption Anticor.

Des révélations qui posent question

Pour l'association Anticor, ces révélations posent beaucoup de questions : "Ça suscite des interrogations, c'est normal. Si vraiment il y a eu des costumes achetés en liquide, là c'est interdit puisque l'on ne peut pas payer plus de 1 000 euros en liquide", rappelle-t-elle.

D'après le président d'Anticor, "la loi encadre aujourd'hui les campagnes électorales, encadre les dons qui doivent passer par un mandataire, mais on n'encadre pas forcément les cadeaux qui porteraient sur des choses qui ne sont pas considérées comme des dépenses électorales. Les costumes ne sont pas remboursés, ne sont pas intégrés dans un compte de campagne."

Pour Jean-Christophe Picard la question se pose de savoir si "un candidat à la présidentielle a vocation à accepter des cadeaux comme ça".

En tout état de cause, toujours selon Anticor, "les candidats s'honoreraient à se mettre dans des situations où ils pourront ensuite être complètement indépendants et impartiaux."

Costumes de luxe offerts à François Fillon : "Un peu curieux", selon Jean-Christophe Picard de l'association de lutte contre la corruption Anticor

00:00-00:00

audio
vidéo