Affaire Fillon : trois juges d'instruction ont été nommés

Le parquet national judiciaire ouvre une enquête au sujet des soupçons d'emplois fictifs qui concernent principalement Penelope Fillon, épouse du candidat des Républicains.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après un mois d'enquête préliminaire sur des emplois présumés fictifs, le parquet national financier a décidé de confier le dossier à trois juges d'instruction qui devront décider d'une éventuelle mise en examen de François Fillon, candidat des Républicains à la présidentielle. "Le parquet national financier a ouvert une information judiciaire pour détournements de fonds publics et abus de biens sociaux, soit les qualifications de l'enquête préliminaire. Il a également étendu les investigations à des faits de trafic d'influence et de manquement aux obligations de déclaration à la Haute autorité sur la transparence de la vie publique", précise Sophie Neumayer.

Une incidence sur la présidentielle ?

L'affaire devrait occuper les juges d'instruction durant au moins un an. "D'ici là, François Fillon risque une mise en examen qui, si elle lui était signifiée avant l'élection, ne l'empêcherait pas d'être candidat, car il est toujours présumé innocent. (...) Dans un communiqué, ces avocats ont déclaré qu'ils ne doutent pas que l'innocence des époux Fillon sera reconnue", indique la journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon, le 24 février 2017.
François Fillon, le 24 février 2017. (PATRICK KOVARIK / AFP)