Affaire Fillon : trois juges d'instruction, dont Serge Tournaire, nommés pour mener l'enquête

Les juges Serge Tournaire, Stéphanie Tacheau et Aude Buresi vont reprendre le fil de l'enquête après l'ouverture, vendredi, d'une information judiciaire. Le premier est connu pour avoir renvoyé Nicolas Sarkozy en correctionnelle dans l'affaire Bygmalion.

Le candidat à la présidentielle, François Fillon, le 27 février 2017 à Meaux (Seine-et-Marne).
Le candidat à la présidentielle, François Fillon, le 27 février 2017 à Meaux (Seine-et-Marne). (LIONEL BONAVENTURE / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

François Fillon connaît les noms de ses juges d'instructions. Serge Tournaire, Stéphanie Tacheau et Aude Buresi ont été nommés par le président du tribunal de grande instance de Paris, Jean-Michel Hayat, pour instruire l'information judiciaire ouverte vendredi dans l'affaire Penelope Fillon. Une information révélée lundi 27 février par Mediapart et confirmée à franceinfo par une source judiciaire.

Le juge des affaires Sarkozy

Ce sont donc eux qui vont reprendre le fil de l'enquête, lancée par le Parquet national financier, pour "détournement de fonds publics", "abus de biens sociaux", "complicité et recel de ces délits", "trafic d’influence" et "manquements aux obligations de déclaration à la Haute autorité sur la transparence de la vie publique". Ce sont eux qui décideront de la mise en examen éventuelle des protagonistes, puis de leur renvoi devant le tribunal correctionnel pour leur procès.

Si les deux autres juges sont peu connues, le nom de Serge Tournaire dit sans doute quelque chose à l'ancien Premier ministre et à ses soutiens. Il a renvoyé Nicolas Sarkozy en correctionnelle dans l'affaire Bygmalion et enquête sur d'autres dossiers –les soupçons de financement libyen– où figure l'ancien président de la République.