Affaire Fillon : les ténors à la rescousse

La réponse des Républicains aux affaires, c'est cette vaste offensive politique : 16 meetings organisés en moins de 24 heures dans 16 lieux différents. Les figures du parti se mobilisent : Alain Juppé à Bordeaux, François Baroin à Toulouse... La campagne s'accélère.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Opération reconquête chez les Républicains. Partout en France, une quinzaine d'élus mobilisés sur le terrain pour remonter les troupes et faire oublier l'affaire Fillon. À Toulouse, c'est François Baroin, souvent présenté comme un plan B, qui est chargé de reprendre la main. À la tribune, pas question de faire comme si de rien n'était : "Oui il y a des interrogations, oui il y a eu un choc, oui il y a eu parfois même de l'amertume. Mais l'enjeu qui est devant nous dépasse tout cela. L'enjeu c'est l'avenir du pays, c'est l'alternance, c'est le changement" a-t-il déclaré.

Quand Alain Juppé s'en prend à Emmanuel Macron

À la sortie du meeting, les militants déjà convaincus se montrent très confiants. Alain Juppé était également en campagne à Bordeaux pour soutenir son ancien adversaire. Très applaudi par les 600 personnes de la salle, il recentre la campagne sur le programme avant de s'en prendre au numéro 2 des sondages, Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon et Alain Juppé marchent vers un restaurant, le 25 janvier 2017, à Bordeaux (Gironde). 
François Fillon et Alain Juppé marchent vers un restaurant, le 25 janvier 2017, à Bordeaux (Gironde).  (GEORGES GOBET / AFP)