Affaire Fillon : le Parquet national financier poursuit l'enquête

La pression judiciaire s'accroît sur François Fillon. Le parquet a décidé de poursuivre l'enquête. Le candidat dénonce un acte de communication qui sur le fond, pour lui, ne change rien.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Trois semaines d'audition, de perquisitions et d'analyses, mais pas assez d'éléments pour le Parquet financier, qui veut poursuivre son enquête. Pas assez de preuves de la réalité du travail de Pénélope Fillon comme assistante parlementaire. Les avocats du candidat minimisent ce communiqué : "Il n'y a pas de poursuite engagée contre François Fillon, il n'y a pas de mise en examen de François Fillon et en l'état, ce communiqué n'apporte absolument rien de nouveau", selon Me Antonin Lévy. François Fillon, lui, l'assure : rien ne l'empêche pour l'instant de continuer sa course à la présidentielle.

Une épée de Damoclès sur la droite

Pour Georges Fenech, à l'origine de la fronde anti-Fillon, "Au final, le parquet nous dit déjà qu'il y a suffisamment d'éléments pour exclure l'hypothèse d'un classement sans suite. C'est quand même une information qui vient nous rappeler que la procédure judiciaire sera présente quoiqu'on dise pendant notre campagne présidentielle". Avec cette épée de Damoclès sur la campagne, difficile désormais pour la droite de défendre son candidat.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon à Compiègne (Oise), le 15 février 2017.
François Fillon à Compiègne (Oise), le 15 février 2017. (YANN BOHAC / CITIZENSIDE / AFP)