Eric Zemmour condamné à 5 000 euros d'amende pour provocation à la haine

Le polémiste avait soutenu que "tous les musulmans" considéraient les jihadistes comme de "bons musulmans". Le tribunal correctionnel de Paris a estimé, jeudi, que ses propos présentaient "une gravité incontestable".

Le polémiste Eric Zemmour à Lyon (Rhône), le 21 novembre 2014.
Le polémiste Eric Zemmour à Lyon (Rhône), le 21 novembre 2014. (MAXPPP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Eric Zemmour a été condamné, jeudi 22 juin, à 5 000 euros d'amende pour provocation à la haine pour avoir tenu des propos antimusulmans à la télévision. Les faits datent du 6 septembre 2016 : dans l'émission "C à vous", sur France 5, le polémiste avait soutenu que "tous les musulmans, qu'ils le disent ou qu'ils ne le disent pas", considéraient les jihadistes comme de "bons musulmans".

Le tribunal correctionnel de Paris a estimé, jeudi, que ces propos présentaient "une gravité incontestable", "stigmatisant à plusieurs reprises et en des termes particulièrement violents et péremptoires une communauté prise dans son ensemble". En plus de l'amende, il devra également verser un euro de dommages et intérêts à l'association CAPJPO-EuroPalestine, à l'origine des poursuites, et 2 000 euros pour les frais de justice.

Eric Zemmour a déjà été condamné en 2011 pour provocation à la haine, après avoir déclaré à la télévision que "la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait". Plus récemment, la cour d'appel de Paris a confirmé sa condamnation à 3 000 euros d'amende pour des propos jugés islamophobes dans le journal italien Corriere della sera. Dans ce dossier, il a formé un pourvoi en cassation.