Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Les primaires pour Emmanuel Macron ? Un "concours de vachettes avant la corrida"

Un documentaire diffusé par "Envoyé spécial" a suivi Emmanuel Macron tout au long de sa marche vers l'Elysée et recueilli l'analyse du candidat en temps réel. Dans cet extrait, son sentiment sur le système des primaires, qu’il analyse comme un "élément de réduction de l’autorité".

Voir la vidéo
ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Janvier 2017 : le deuxième tour de la primaire de la gauche donne une large victoire à Benoît Hamon. Le candidat frondeur laisse loin derrière lui le Premier ministre Manuel Valls. Pour l'ancien ministre de l'Economie Emmanuel Macron, il n'était pas question de se plier à un tel exercice. "La primaire est un élément de réduction de l'autorité", expose-t-il dans un documentaire diffusé par "Envoyé spécial". Son auteur, Bertrand Delais, l'a suivi tout au long de sa campagne. Extrait.

"Un mouvement politique, il est là pour définir une idéologie, enrôler les militants et désigner un chef. C'est sa fonction dans la vie politique." Or, poursuit-il, "les Républicains et les socialistes n'ont plus d'idéologie commune, ils n'enrôlent plus les militants. La dynamique n'est pas chez eux, elle est chez Mélenchon, Le Pen et moi-même. Et ils ne savent plus désigner un chef, compte tenu de leurs fractures", constate celui dont la victoire aura… parachevé ces fractures (mais que ses militants considèrent bien comme "le chef").

"Un théâtre médiatique"

Au fond, juste "un théâtre médiatique", juge celui qui a souvent été perçu comme "le candidat des médias". "Tout le monde est très content parce que ça fait des téléspectateurs et de l'animation, et des concours de vachettes avant la corrida !" Et au final, "il est rare que la vachette qui gagne le concours le samedi triomphe à la corrida le dimanche", conclut-il.

Extrait de "En marche vers l'Elysée", un documentaire de Bertrand Delais diffusé dans "Envoyé spécial" le 11 mai 2017.

La primaire pour Emmanuel Macron, \"un concours de vachettes avant la corrida\" 
La primaire pour Emmanuel Macron, "un concours de vachettes avant la corrida"  (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)