8h30 Toussaint-Aphatie, France info

VIDEO. Cyberattaques : l'ex-directeur de la campagne numérique d'Emmanuel Macron appelle à construire une "quatrième armée"

Après l'attaque informatique mondiale de vendredi, l'ancien directeur de la campagne numérique d'Emmanuel Macron, Mounir Mahjoubi, appelle à "mobiliser la volonté nationale" pour "protéger les citoyens, les entreprises et les administrations."

franceinfo
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Mounir Mahjoubi, ancien directeur de la campagne numérique d'Emmanuel Macron et ancien président du Conseil national du numérique, a pointé lundi 15 mai, sur franceinfo, la "naïveté" des démocraties "face au risque numérique", après la cyberattaque massive qui a fait 200 000 victimes depuis vendredi. Selon lui, il va falloir "mobiliser la volonté nationale" pour construire une "quatrième armée" dans le but de "protéger les citoyens, les entreprises et les administrations" dans les prochaines années.

L'importance des moyens

Mounir Mahjoubi a insisté sur l'accompagnement de cette volonté par des moyens financiers. "La faiblesse, c'est la naïveté face au risque numérique. Cela a été le cas en Europe, dans beaucoup de pays démocratiques. Cela a été le cas en France jusqu'à encore il n'y a pas longtemps. Aujourd'hui, on a compris", a-t-il expliqué.

Il a fallu différentes attaques, il a fallu la menace permanente de certains de nos ennemis pour comprendre qu'il fallait des moyens, des êtres humains, des personnes formées, des moyens financiers et technologiques et que ça allait nous coûter de l'argent.

Mounir Mahjoubi

à franceinfo

Des conséquences "très graves"

Le spécialiste numérique est revenu sur les conséquences d'une attaque informatique pour une entreprise ou une administration. "C'est très grave pour un entreprise qui se fait cyberattaquer ou cybermenacer", a-t-il souligné.

Cela peut être tout le système de paye ou tout le système de pilotage d'une usine qui tombe du jour au lendemain, a-t-il prévenu. Quand de l'autre côté, un pirate vous demande 70 000 euros pour récupérer votre système vous êtes prêts à payer.

Mounir Mahjoubi

à franceinfo

Pour Mounir Mahjoubi, "l'Anssi, Agence nationale des sécurités des systèmes d'information, est un des meilleurs organismes de protection cyber au monde", mais elle "ne s'occupe que de l'État. On n'a pas assez d'entreprises privées de cybersécurité en France et en Europe. Il va falloir développer ce secteur".

Mounir Mahjoubi était l\'un des invités de Jean-Michel Apathie sur franceinfo.
Mounir Mahjoubi était l'un des invités de Jean-Michel Apathie sur franceinfo. (FRANCEINFO)