19h le dimanche, France 2

VIDEO. "19h le dimanche". Avec Emmanuel Macron dans l'avion présidentiel en vol pour les Nations unies à New York

En exclusivité, la caméra du magazine présenté par Laurent Delahousse a été autorisée à monter à bord de l’Airbus A330 qui emmenait Emmanuel Macron à New York pour participer, le 13 septembre, à l’assemblée générale de l’ONU… Extrait du magazine "19h le dimanche" du 24 septembre.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au moment où les sondages disent Emmanuel Macron impopulaire, le président de la République a autorisé un accès exclusif aux coulisses de son voyage aux Nations unies, à New York, au magazine "19h le dimanche" (Facebook, Twitter, #19hLD). Départ de l’Elysée lundi matin, 18 septembre, pour l’aéroport d’Orly où attend l’avion présidentiel fraîchement baptisé "Air Macron". Une opération portes ouvertes, ou plutôt entrouvertes…

A bord de l’Airbus A330 frappé aux couleurs de la République française et en route pour l’assemblée générale de l’ONU, Barbara Frugier, conseillère communication internationale, fait entrer la caméra du nouveau magazine de France 2 dans la salle de réunion. Autour de la table, le président est en bras de chemise et ne porte pas de cravate. De nombreux dossiers sont ouverts devant lui et ses collaborateurs.

Le président peaufine son programme au-dessus de l’Atlantique

Interdiction ici d’interroger le chef de l’Etat, de lui accrocher un micro ou de questionner celles et ceux qui l’entourent ce jour-là : son conseiller diplomatique Philippe Etienne, dit le "sherpa" ; l’amiral Bernard Rogel, chef d’état-major particulier ; Aurélien Lechevallier, numéro deux de la cellule diplomatique ; Marie Audouard, conseillère technique Afrique ; Alice Rufo, conseillère Asie, Russie, Turquie, Réfugiés.

"Est-ce qu’il y a des suites de l’initiative américaine pour la réforme des Nations unies, ou pas ?" demande le président plongé dans un volumineux dossier, une tasse de café à la main. Il peaufine son programme au-dessus de l’Atlantique, soit une dizaine d’entretiens bilatéraux et onze discours, dont sa grande allocution devant l’assemblée générale de l’ONU. Arrivé aux Etats-Unis, le couple présidentiel est accueilli par l’ambassadeur de France et la consule générale. Brigitte et Emmanuel Macron se sépare ensuite sur le tarmac… après une petite bise.