Une journée avec Emmanuel Macron

Une équipe de France 3 a suivi le ministre de l'Économie ce lundi 15 février à Bruxelles.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Emmanuel Macron était à Bruxelles ce lundi 15 février pour défendre la sidérurgie en France. Le ministre de l'Économie est parti à 7h30 de la gare du Nord, c'est son premier déplacement depuis le remaniement. Direction Roubaix et le siège du numéro un européen et troisième mondial des hébergeurs de sites web.

Le ministre populaire signe des autographes, attire les objectifs et compte bien garder sa liberté de parole. "J'ai toujours travaillé au fond mes dossiers, je me suis toujours exprimé sur tous les sujets économiques, mais sans restriction, avec volontarisme et liberté de ton. C'est la même chose que je continuerai à faire", explique-t-il face à la caméra de France 3. Les tables rondes avec les élus et les patrons se sont enchainées avant de rejoindre Bruxelles pour aborder la crise de la sidérurgie.

Un duo étonnant

Devant la Commission, le ministre de l'Économie a plaidé pour des mesures d'urgence. "Nous ne pouvons pas être la seule grande zone économique au monde à ne pas savoir se défendre", a-t-il lancé. Emmanuel Macron va tenir le même discours au Parlement européen où il retrouve Édouard Martin, l'ancien syndicaliste. Ils font front commun pour sauver la sidérurgie. La journée s'achève après avoir fait face à des salariés inquiets. Emmanuel Macron, l'homme pressé, a tenté de convaincre, toujours avec cette même idée : réformer et transgresser, quitte à bousculer dans son propre camp.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, le 11 janvier 2016 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, le 11 janvier 2016 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). (JACKY NAEGELEN / REUTERS)