Six séquences à retenir du documentaire sur les coulisses de la campagne d'Emmanuel Macron

De l'alliance avec François Bayrou, au recadrage des équipes, en passant par une séquence émotion, le documentaire "Emmanuel Macron : les coulisses d'une victoire", diffusé sur TF1, donne à voir les 200 jours qui ont précédé le second tour de l'élection présidentielle.

Emmanuel Macron au Louvre à Paris, le soir de sa victoire à l\'élection présidentielle, le 7 mai 2017.
Emmanuel Macron au Louvre à Paris, le soir de sa victoire à l'élection présidentielle, le 7 mai 2017. (MICHAEL KAPPELER / DPA / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pendant 200 jours, le réalisateur Yann L'Hénoret a suivi Emmanuel Macron, de sa candidature à l'élection présidentielle, à sa victoire le 7 mai. Emmanuel Macron : les coulisses d'une victoire a été diffusé, lundi 8 mai, sur TF1. Pendant 8 mois, sauf pour ses moments privés, Emmanuel Macron n'a jamais éteint le micro et a accepté d'être suivi partout. Franceinfo a listé six séquences marquantes du documentaire qui lève le voile sur les coulisses de la campagne du candidat d'En marche !.  

Quand Emmanuel Macron est très ému devant son équipe

A quelques heures de la proclamation des résultats du second tour de l'élection présidentielle, dimanche 7 mai, Emmanuel Macron réunit son équipe resserrée, dans son QG de campagne à Paris. Le futur président apparaît très ému en évoquant Corinne Erhel. La députée socialiste des Côtes d’Armor est morte, lors d'un meeting, vendredi 5 mai. Elle avait rejoint le mouvement En Marche ! en décembre 2016.

Quand il lève des fonds pour financer sa campagne

N'étant adossé à aucun parti politique, Emmanuel Macron a dû financer sa campagne. La caméra le suit en déplacement à New York, auprès des Français installés aux Etats-Unis, pour lever des fonds. Il explique devoir s'endetter à hauteur de huit millions d'euros.

Quand il qualifie Manuel Valls de "traître"

Après le renoncement de François Hollande, jeudi 1er décembre, Emmanuel Macron fait le point avec ses équipes sur les primaires de la gauche à venir. Il estime qu'il faut se "méfier" de Benoît Hamon. Par ailleurs, il n'épargne pas Manuel Valls. Il estime que l'ancien Premier ministre a "dézingué" François Hollande.

Quand il noue une alliance avec François Bayrou

Le 22 février, François Bayrou annonce qu'il renonce à se présenter à l'élection présidentielle et qu'il conclut une alliance avec Emmanuel Macron. On assiste à la discussion entre les deux hommes avant la déclaration à la presse.

Quand il appelle les membres de son équipe "les enfants"

Une semaine avant le premier tour de l'élection, les équipes d'Emmanuel Macron sont réunies autour du candidat pour préparer le planning. Le candidat n'hésite pas à mettre la pression sur son staff. Il s'adresse à eux en les appelant les "enfants" et les exhorte à tout donner dans la dernière ligne droite.

Quand il recadre ses conseillers

C'est l'une des séquences phares de l'entre-deux-tours. Emmanuel Macron est en déplacement à Amiens (Somme) pour rencontrer l'intersyndicale de Whirlpool. Mais pendant qu'il est en réunion dans les locaux de la chambre de commerce, Marine Le Pen lui grille la politesse et fait une visite surprise auprès des salariés de l'usine. Pris de court par l'opération de communication de la candidate du Front national, Emmanuel Macron fait la leçon à ses conseillers. Il leur reproche d'avoir privilégié la sécurité.