"Qui a été humilié ? Celle qu'on traitait de guenon ?" : la réponse cinglante de Christiane Taubira à Emmanuel Macron

Dans une interview au "Monde", l'ancienne ministre de la Justice ne mâche pas ses mots après les déclarations du fondateur d'En marche !, qui a estimé que les anti-mariage pour tous ont été "humiliés".

Christiane Taubira,à New York (Etats-Unis), le 29 janvier 2016.
Christiane Taubira,à New York (Etats-Unis), le 29 janvier 2016. (JEWEL SAMAD / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Qui a été humilié ? Celle qu'on traitait de guenon tous les matins ? Celle qui recevait des menaces de mort ? Celle sur qui on lançait des œufs ?" Dans un interview au journal Le Monde (article payant), publiée mercredi 22 février, Christiane Taubira réagit aux propos d'Emmanuel Macron, qui avait affirmé que les opposants au mariage pour tous avaient été "humiliés" par l'exécutif.

"Qu’on trouve un quart de virgule où j’aurais tenu un propos humiliant, déclare l'ancienne garde des Sceaux. Ce n’est pas faute d’en avoir entendus et d’avoir quatre enfants qui, en se levant le matin, les entendaient. Mais je ne compte pas, je fais rempart parce que, derrière moi, il y a des gens."

Les propos du candidat d'En marche ! à la présidentielle ont provoqué un tollé à gauche et la colère de la communauté LGBT. "Les agressions physiques homophobes, c’est La Manif pour tous qui les a supportées ? Les insultes homophobes, la disqualification de toute famille en dehors de celle avec un papa, une maman, un petit garçon et une petite fille…", enchérit Christiane Taubira dans Le Monde. Et d'enfoncer le clou : "Ces gamins qui ont entendu qu'on les traitait 'd'enfants Playmobil'. Elle était dans quel camp, l'humiliation ?"