Quel est le programme d'Emmanuel Macron pour sa première semaine à l'Elysée ?

Plusieurs rendez-vous importants sont déjà inscrits à l'agenda du nouveau chef de l'Etat.

Emmanuel Macron salue la foule, le 14 mai 2017 à Paris, à l\'occasion de son investiture.
Emmanuel Macron salue la foule, le 14 mai 2017 à Paris, à l'occasion de son investiture. (FRANCK FIFE / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

A peine entré en fonctions, Emmanuel Macron a déjà un programme chargé. En l'absence d'un agenda officiel, le jour de son investiture dimanche 14 mai, voici les principales dates inscrites à l'emploi du temps du nouveau président de la République pour sa première semaine.

>> Revivez la journée d'investiture d'Emmanuel Macron et notre édition spéciale

Lundi : nomination du Premier ministre

Emmanuel Macron nommera son Premier ministre lundi. Son entourage l'a confirmé à l'AFP. Le nom d'Edouard Philippe, député-maire Les Républicains du Havre (Seine-Maritime) et proche d'Alain Juppé, est celui qui circule le plus souvent pour Matignon. Selon plusieurs sources interrogées par l'AFP, il se prépare activement pour ce poste.

A Matignon, l'équipe sortante de Bernard Cazeneuve a pris des dispositions pour que la passation de pouvoirs puisse avoir lieu dans la matinée lundi. Le personnel a été convoqué pour 8H30 "par précaution", a indiqué à l'AFP une source proche du Premier ministre sortant.

Lundi après-midi : visite à Angela Merkel

Pour sa première visite à l'étranger, Emmanuel Macron s'envolera lundi après-midi pour Berlin, afin de s'entretenir avec la chancelière allemande, Angela Merkel. Son prédécesseur François Hollande l'avait fait dès le soir de son investiture. En chemin, son avion avait été frappé par la foudre.

Le nouveau président souhaite amorcer un travail commun avec trois priorités : la sécurité, l'économie et l'investissement, ainsi que la protection sociale, selon son entourage. Angela Merkel a, elle, souhaité que la coopération soit la plus étroite possible avec Emmanuel Macron et que les deux pays façonnent la politique européenne. Elle l'avait déjà reçu en mars durant la campagne présidentielle.

Mardi : composition du gouvernement

Selon Le Figaro, l'exécutif devrait annoncer dès mardi la composition du gouvernement. Emmanuel Macron recherche "des femmes et des hommes qui ont de l'expérience politique, mais une crédibilité dans le domaine choisi". Il promet un gouvernement "resserré" et "ouvert". 

L'équipe gouvernementale devrait être composée d'une quinzaine de membres. Des ministres socialistes et républicains devraient s'y côtoyer. Les centristes espèrent quelques postes. De même que les écologistes. Des représentants de la société civile sont également pressentis. Les spéculations vont bon train. L'Obs s'en fait l'écho.

Mardi matin : le dossier des JO 2024 à Paris

Emmanuel Macron a assuré dimanche qu'il "accompagnerait pleinement" la candidature de Paris pour organiser les Jeux olympiques 2024, lors d'une cérémonie à l'Hôtel de Ville de Paris, en présence de la maire Anne Hidalgo. Il aura l'occasion de le démontrer dès mardi matin. 

Le nouveau chef de l'Etat rencontrera en effet au palais de l'Élysée les membres de la commission d'évaluation du Comité international olympique (CIO), pour défendre le projet olympique de Paris 2024. Le comité de candidature l'a annoncé dimanche. Le CIO a commencé une visite de trois jours pour étudier le dossier de Paris 2024, en pleine investiture du président Macron.

Mercredi : premier Conseil des ministres

Pour la première fois, le nouveau chef de l'Etat réunira mercredi l'ensemble du gouvernement à l'Elysée pour le Conseil des ministres inaugural de son quinquennat. Cette réunion pourrait être l'occasion de s'attaquer aux grands chantiers de son mandat : la moralisation de la vie publique, la réforme du Code du travail ou la simplification de la vie des entreprises notamment.

Parallèlement, le mouvement d'Emmanuel Macron, La République en marche, présentera, au plus tard à cette date, la liste des dernières investitures de ses candidats pour les législatives de juin.

Fin de semaine : visite aux troupes à l'étranger

En fin de semaine, Emmanuel Macron se rendra auprès des forces françaises déployées à l'étranger, "a priori" au Mali, pour une visite aux soldats engagés dans le cadre de l'opération antiterroriste Barkhane, selon dans son entourage. Selon le Journal du Dimanche, ce déplacement pourrait avoir lieu dès vendredi.

Un déplacement symbolique pour le nouveau chef des armées : un millier de soldats français sont déployés au Mali dans le cadre de Barkhane, qui a succédé à l'opération Serval lancée en janvier 2013 par François Hollande face à la progression de groupes armés qui menaçaient la capitale Bamako. Quatre ans après l'intervention militaire française, la situation sécuritaire reste précaire dans le pays où les forces nationales et étrangères sont régulièrement prises pour cibles.

Deux autres rendez-vous internationaux sont déjà pris par Emmanuel Macron. Le sommet de l'Otan à Bruxelles, jeudi 25 mai. Une première rencontre avec le président américain Donald Trump est prévue en marge de cette réunion. Et le sommet du G7 à Taormina en Sicile, vendredi 26 et samedi  27 mai.