Présidentielle : l'ex-candidat à la primaire de la gauche François de Rugy annonce sur franceinfo qu'il soutient Emmanuel Macron

François de Rugy a annoncé, mercredi sur franceinfo, qu'il soutenait Emmanuel Macron à l'élection présidentielle. Le député écologiste s'était pourtant engagé à soutenir le vainqueur du scrutin organisé par le PS et ses alliés.

François De Rugy, président du Parti écologiste
François De Rugy, président du Parti écologiste (Jean-Christophe Bourdillat / Radio France)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

"Je choisis de m'engager dans la recomposition politique lancée par Emmanuel Macron", a annoncé mercredi 22 février François de Rugy sur franceinfo. "Je préfère la cohérence à l’obéissance", a-t-il précisé. "Les idées que j’ai défendues dans la primaire sont plus proches de celles défendues par Emmanuel Macron que de celles défendues par Benoît Hamon."

"Je ne suis pas dans une logique de parti, poursuit François de Rugy. Je pense que l’élection présidentielle ce n’est pas l’avenir d'un parti, c’est l’avenir de la France."

Des contacts avec Macron avant la primaire

Candidat lui-même à la primaire de la gauche en janvier, le député écologiste avait obtenu 3,83% des voix au premier tour. Et il avait ensuite exclu de voter pour Benoît Hamon au second tour. Mais comme les autres candidats de la primaire de la Belle Alliance populaire, il s'était engagé à soutenir le vainqueur de la primaire.

Benoît Hamon voulait "reconstituer une forme de gauche rouge-verte, une gauche qui a été dans l'opposition ces cinq dernières années. Ce n'est pas le rassemblement tel que je le concevais, a expliqué François de Rugy sur franceinfo.

François de Rugy regrette que Benoît Hamon ait engagé des discussions avec certains candidats à la présidentielle, sans s'adresser à Emmanuel Macron. "J’ai été surpris que le soir de sa victoire, au lieu de s’adresser aux autres candidats de la primaire, il dise s’adresser à Jean-Luc Mélenchon ou à Yannick Jadot, et qu’il ne dise même pas : 'Je vais essayer d’avoir un contact avec Emmanuel Macron'." François de Rugy a rencontré Emmanuel Macron la semaine dernière, a-t-il indiqué ajoutant qu'"il avait eu des contacts avec lui avant la primaire."

Des réserves sur le revenu universel de Benoît Hamon

"Beaucoup de ministres et non des moindres" ont du mal à soutenir Benoît Hamon a confié le député écologiste. "Je vois Jean-Marc Ayrault qui s'est exprimé hier et qui a dit qu'il était dans une position d'attente. Et qu'il regarderait qu'elle serait la meilleure façon d'éviter un second tour François Fillon, Marine Le Pen, a-t-il expliqué. Je vois d'autres ministres et non des moindres qui ne s'expriment pas."

François de Rugy avait déjà exprimé des réserves sur Benoît Hamon et son programme, le 24 janvier sur franceinfo. "Je vois un Benoît Hamon qui, certes, a verdi son projet (…) mais d’un autre côté, il refuse la responsabilité"

"C’est inconcevable de défendre le revenu de base, sans parler de son financement, de son budget, ce n’est pas mon projet (…), il défend un 49.3 citoyen qui était un mécanisme de blocage, sans parler de ses ambiguïtés sur la laïcité", avait-t-il poursuivi. "Donc moi je ne peux pas voter pour Benoît Hamon." À la fin du mois de janvier, le député écologiste avait suggéré au vainqueur de la primaire socialiste de "dialoguer" aussi avec Emmanuel Macron.

Présidentielle : l'ex-candidat à la primaire de la gauche François de Rugy annonce sur franceinfo qu'il soutient Emmanuel Macron

00:00-00:00

audio
vidéo