Pour Emmanuel Macron, les anti-mariage pour tous ont été "humiliés" par le gouvernement

Cette prise de position à propos des militants de la Manif pour tous a suscité de vives critiques des mouvements LGBT. 

Le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron, le 14 février 2017, à Alger.
Le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron, le 14 février 2017, à Alger. (AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Une des erreurs fondamentales de ce quinquennat a été d’ignorer une partie du pays qui a de bonnes raisons de vivre dans le ressentiment et les passions tristes. C’est ce qui s’est passé avec le mariage pour tous, où on a humilié cette France-là." Dans une interview accordée à L'Obs, jeudi 16 février, Emmanuel Macron a regretté "l'humiliation" qu'auraient subie les opposants au mariage pour tous, après l'adoption de la loi Taubira.

"Il ne faut jamais humilier, il faut parler, il faut 'partager' des désaccords", ajoute encore le candidat à l'élection présidentielle. Au passage, Emmanuel Macron défend le bien-fondé du dialogue avec des figures de la droite nationaliste comme le polémiste Eric Zemmour ou Philippe de Villiers, à l'origine du développement du parc d'attractions historiques du Puy-du-Fou, en Vendée. "Je suis en désaccord total avec le politique Villiers, mais j'admire l'entrepreneur culturel. Je suis également en désaccord avec Zemmour. Mais ce sont des gens avec qui je parle", explique-t-il.

"Dis Macron, de quel côté était l'humiliation pendant la Manif pour tous ?"

Cette prise de position à propos des militants de la Manif pour tous a suscité une vive émotion. Le journal Libération ou le site Slate ont répondu à Emmanuel Macron en affirmant qu'il niait par ses propos les violences homophobes subies par les personnes LGBT lors de ce débat. De nombreux internautes se sont indignés des propos du candidat en rappelant la violence des slogans utilisés par les militants anti-mariage homosexuel avec le mot-dièse #TeamHumiliés.