Législatives : avec ses 14 premiers candidats, En Marche! mine le terrain du Parti Socialiste

Emmanuel Macron a présenté jeudi les 14 premiers candidats de son parti aux élections législatives des 11 et 18 juin prochains. 

Les candidats En Marche! aux législatives lèvent la main et se dévoilent lors de l\'Émission Politque de France 2 le 6 avril 2017. 
Les candidats En Marche! aux législatives lèvent la main et se dévoilent lors de l'Émission Politque de France 2 le 6 avril 2017.  (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Le candidat En Marche! à la présidentielle, Emmanuel Macron, a dévoilé jeudi 6 avril les 14 premiers candidats que son parti présentera aux élections législatives des 11 et 18 juin 2017. Régulièrement attaqué sur son manque d'expérience en politique, Emmanuel Macron entend prouver aux électeurs et à ses adversaires qu'il est capable de réunir une majorité s'il accédait à la fonction suprême. 

Il avait lancé en janvier 2017, un "appel à candidatures" pour présenter un candidat dans les 577 circonscriptions. Le président de la commission En Marche! chargé d'étudier les CV, Jean-Paul Delevoye, avait reconnu un "travail titanesque" à franceinfo. Trois mois plus tard, En Marche! a publié sa première photo de famille, pendant le passage de son chef dans l'Émission politique de France 2. 

L'ancien directeur du RAID candidat

Sept femmes, sept hommes. La parité est respectée pour cette première "sélection" En Marche!, dont la moyenne d'âge est de 47 ans. Plus de 30% des députés français sont des hommes, et presque la moitié ont plus de soixante ans aujourd'hui. Emmanuel Macron entend "incarner une nouvelle ère" avec ses candidats. Représentent-ils pour autant la société française ?

Parmi ces 14 personnes, 13 appartiennent aux classes socioprofessionnelles supérieures. On y trouve entre autres deux avocates (Laetitia Avia, Caroline Reverso-Meinietti), une haute-fonctionnaire (Alexandra Aidara), une directrice des ressources humaines (Claire Tassadit Houd), la directrice adjointe du CHU de Toulouse (Elisabeth Toutut-Picard)... et même l'ancien directeur du Raid, Jean-Michel Fauvergue.

Face à face avec le PS

Mais leur principal point commun réside dans l'adversaire qu'ils rencontreront. Sur les 14 candidats En Marche! introduits, dix défieront un candidat PS les 11 et 18 juin 2017. 

Mounir Mahjoubi, qui s'occupe du numérique d'En Marche!, fera campagne contre Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti Socialiste, élu en 2012 dans la 16e circonscription de Paris... avec 70% des voix ! En Seine-Saint-Denis, Alexandra Aidara affrontera l'ancienne ministre socialiste Élisabeth Guigou, élue députée dans la 6e circonscription, dans un fauteuil, après le renoncement de son adversaire, le communiste Patrick Le Hyaric.

Autre socialiste d'envergure dans le viseur d'En Marche!, le secrétaire national en charge des relations avec le Parlement, Eduardo Rihan Cypel. Il avait décroché la 8circonscription de Seine-et-Marne avec 53,04% des suffrages. Jean-Michel Fauvergue aura pour mission de le faire tomber.