Le conseil de Jean-Marc Ayrault à Emmanuel Macron : "Pas de réforme sans dialogue social"

L'ex-ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a donné, jeudi matin à France Bleu Loire Océan, un conseil simple : ne pas négliger la concertation. "On a vu les résultats avec la loi Travail, il ne faut pas recommencer".

Jean-Marc Ayrault, alors ministre des Affaires étrangères, le 26 avril 2017 à Paris.
Jean-Marc Ayrault, alors ministre des Affaires étrangères, le 26 avril 2017 à Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

L'ancien ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a adressé ses conseils au nouveau président de la République Emmanuel Macron, jeudi 18 mai, sur France Bleu Loire Océan. "S'il faut adresser un message au nouveau président, c'est vraiment : pas de réforme sans dialogue social", a lancé Jean-Marc Ayrault.

Il ne faut pas négliger la démocratie sociale ni les corps intermédiaires

Jean-Marc Ayrault
ex-ministre des Affaires étrangères

à France Bleu Loire Océan

La réforme du Code du travail par ordonnance, prévue par Emmanuel Macron dès les prochains mois, a poussé Jean-Marc Ayrault à s'exprimer sur le sujet. "On ne réforme pas, que ce soit le Code du travail ou autre chose, sans dialogue, sans créer les conditions d'un minimum d'accord et de consensus", a expliqué l'ex-Premier ministre. Jean-Marc Ayrault a pris l'exemple de la loi Travail : "Cette phase préalable de concertation avec les organisations syndicales avait manqué. On a vu les résultats, il ne faut pas recommencer."

Pour l'ancien ministre des Affaires étrangères, la démocratie sociale et les corps intermédiaires "ne sont pas des poids ou des obstacles. Ils représentent quelque chose, il faut les mettre en mouvement, dialoguer avec eux et les respecter". Jean-Marc Ayrault a ensuite mis en avant son expérience : "Je cite l'exemple de la réforme des retraites, mais je pourrai en citer d'autres. Si on n'a pas cette attention aux partenaires sociaux, et en particulier ceux qui représentent le monde du travail, il y a quelque chose qui manquera à notre démocratie".

"On l'a vu avec la loi El Khomri, cette phase préalable de concertation avec les organisations syndicales avait manqué. On a vu les résultats, il ne faut pas recommencer", Jean-Marc Ayrault

00:00-00:00

audio
vidéo