"La vie d'un entrepreneur est bien souvent plus dure que celle d'un salarié" : Macron regrette ses propos

Le ministre de l'Economie avait provoqué une polémique, le 20 janvier, après avoir tenu ces propos sur BFMTV.

Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, présente sa loi "Noé" à Paris, le 9 novembre 2015.
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, présente sa loi "Noé" à Paris, le 9 novembre 2015. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une déclaration osée, une polémique, puis un mea-culpa : la séquence commence à devenir habituelle pour Emmanuel Macron. Le 20 janvier, le ministre de l'Economie avait estimé que "la vie d'un entrepreneur est bien souvent plus dure que celle d'un salarié". Une comparaison qu'il a regrettée, jeudi 28 janvier, au micro de France Bleu Provence : "[Opposer deux catégories] n'était pas mon objectif. Ce n'est pas ma façon de faire et de gouverner."

Le 20 janvier, Emmanuel Macron avait expliqué son raisonnement : "[L'entrepreneur] peut tout perdre, lui, et il a moins de garanties", estimait-il, et les entrepreneurs "prennent des risques quand ils embauchent". Il avait plaidé pour offrir une plus grande visibilité des entrepreneurs. Des remarques qui avaient fait réagir. Selon le Canard enchaîné, François Hollande, notamment, a jugé qu'il s'agissait d'une "provocation inutile"