Gérald Darmanin : "Édouard Philippe Premier ministre était un signe magnifique d'ouverture"

Gérald Darmanin a été nommé ministre de l'Action et des Comptes publics dans le premier gouvernement d'Édouard Philippe ce mercredi 17 mai. Il est l'invité du journal de 20 heures de ce soir.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Gérald Darmanin a été nommé ministre des Comptes publics du premier gouvernement du quinquennat Macron ce mercredi 17 mai. Un moment très particulier pour le benjamin du gouvernement. À 34 ans, "être ministre, être serviteur de la République, ce n’est pas quelque chose que j'avais imaginé petit", explique le maire de Tourcoing (Nord). Il assure qu'"être le ministre du Budget de la République est une très grande responsabilité".

"Une main tendue qu'on ne pouvait pas refuser"

Gérald Darmanin a rencontré le président de la République lorsqu'il a été élu et proclamé. "Édouard Philippe Premier ministre était pour moi un signe magnifique d'ouverture, de main tendue. Qu'un député de l'opposition puisse être Premier ministre, le chef de la majorité, le patron du gouvernement, était une main tendue qu'on ne pouvait pas refuser", explique le nouveau ministre. Gérald Darmanin réaffirme sa fierté d'être "un ministre de droite sociale" même s'il a du mal à le faire entendre à sa famille politique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Gérald Darmanin affirme que le nombre de migrants a largement augmenté depuis la fin du quinquennat de Nicolas Sarkozy.
Gérald Darmanin affirme que le nombre de migrants a largement augmenté depuis la fin du quinquennat de Nicolas Sarkozy. (MAXPPP)