Emmanuel Macron fixe la feuille de route au Conseil des ministres

Lors du premier Conseil des ministres de ce jeudi 18 mai, Emmanuel Macron a rappelé la méthode et la règle qui seront à l'oeuvre lors de son quinquennat : solidarité et travail collectif.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour son premier Conseil des ministres, Emmanuel Macron a inventé la photo de famille à choix multiple : le gouvernement au complet, le gouvernement des femmes, et le gouvernement des ministres de la société civile.

Ce jeudi 18 mai, Gérard Collomb arrive à pied du ministère de l'Intérieur, juste en face de l'Élysée. De son côté, Nicolas Hulot - en veste, mais sans cravate - sort d'un véhicule électrique. Autour de la table, l'alchimie Macron : des personnalités aux convictions parfois éloignées, de droite, de gauche, du centre, et beaucoup de nouveaux : sur les 22 nommés hier, 18 n'ont jamais été ministres.

Discipline et solidarité avant tout

Une richesse des profils, mais une règle qui s'impose à tous : c'est la discipline Macron. De retour au ministère, le benjamin du gouvernement a bien compris le message : les mots d'ordre du président sont la discipline et la solidarité : "Si nous sommes là, (...) c'est parce que le Premier ministre et le président nous ont fait confiance", explique Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État chargé du numérique. Dans la foulée, Emmanuel Macron a organisé une nouvelle réunion : le premier conseil de défense du quinquennat. Au menu : sécurité et cyber-terrorisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Emmanuel Macron, la ministre des Armées Sylvie Goulard, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, le Premier ministre Edouard Philippe et leurs conseillers, le 18 mai 2017 à l\'Elysée, lors d\'un conseil de Défense.
Le président Emmanuel Macron, la ministre des Armées Sylvie Goulard, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, le Premier ministre Edouard Philippe et leurs conseillers, le 18 mai 2017 à l'Elysée, lors d'un conseil de Défense. (CHRISTOPE PETIT TESSON / AFP)