Élections législatives : Les Républicains, des visionnaires ?

Les élections législatives ont investi, en grande majorité, des candidats issus de La République En Marche. Pourtant, plusieurs membres de Les Républicains n’y croyaient pas.

Voir la vidéo
avatar
franceinfo Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Il n’aura même pas de majorité pour gouverner aux législatives", a lancé Jean-François Copé en parlant d’Emmanuel Macron et de son mouvement, le 8 mars dernier sur Europe 1. Ces dernières semaines, plusieurs personnalités de la droite étaient persuadées qu’Emmanuel Macron ne parviendrait pas à fédérer autour de lui.

"Je ne crois pas que Xavier Bertrand ou qu’Édouard Philippe seront Premier ministre", a par-exemple déclaré Eric Ciotti le 10 mai dernier sur CNews. 

"C’est totalement utopique"

François Baroin avait aussi émis des doutes en mai dernier sur la possibilité d’Emmanuel Macron à rassembler autour de lui : "parce que le socle est faible".

"C’est juste une vue de l’esprit. C’est totalement utopique", a souligné François Fillon le 23 mars dernier dans l'Émission politique.

Les élections législatives ont investi, en grande majorité, des candidats issus de La République En Marche. Pourtant, plusieurs membres de Les Républicains n’y croyaient pas.
Les élections législatives ont investi, en grande majorité, des candidats issus de La République En Marche. Pourtant, plusieurs membres de Les Républicains n’y croyaient pas. (Brut)