Election présidentielle : Fillon distancé par Le Pen et Macron, selon un sondage Harris Interactive pour France Télévisions

A deux mois et demi du scrutin, plus de huit Français sur dix se déclarent intéressés par l'élection présidentielle, selon cette enquête.

François Fillon à l\'issue d\'une conférence de presse à son QG de campagne, à Paris, le 6 février 2017.
François Fillon à l'issue d'une conférence de presse à son QG de campagne, à Paris, le 6 février 2017. (JACQUES WITT / SIPA)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

François Fillon arrivera-t-il à se qualifier pour le second tour de l'élection présidentielle ? A deux mois et demi du scrutin, les choses sont évidemment très loin d'être faites. Mais si le premier tour avait lieu dimanche prochain, l'ancien Premier ministre serait battu, en ne recueillant que 19% des voix, selon un sondage Harris Interactive pour France Télévisions, publié jeudi 9 février. 

Alors que son nom est au cœur d'une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits, ouverte le 25 janvier par le parquet national financier, François Fillon est distancé par Marine Le Pen (24%) et par Emmanuel Macron (21%). Derrière, Benoît Hamon recueille 14% des intentions de vote, devant Jean-Luc Mélenchon (12%). François Bayrou, s'il était candidat, obtiendrait 5% des voix. Aucun autre candidat testé (Nicolas Dupont-Aignan, Yannick Jadot, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud) ne recueillerait plus de 2% des voix.

Le projet, la nouveauté et l'honnêteté, premiers critères au moment de choisir un candidat

Mais à deux mois et demi du vote, les choses sont bien sûr loin d'être figées : si 80% des électeurs de Marine Le Pen et 70% des électeurs de François Fillon se disent "tout à fait sûrs de leur choix", ceux de Benoît Hamon (50%), d'Emmanuel Macron (49%) ou de François Bayrou (47%) se montrent nettement plus indécis. En tête des critères les plus cités au moment de choisir un candidat : son projet (96%), sa capacité à porter des idées nouvelles (95%) et son honnêteté (94%). 

Par ailleurs, toujours selon cette enquête menée auprès de 5 432 Français inscrits sur les listes électorales, 81% des sondés expriment un intérêt pour l'élection présidentielle, quand 14% ne se disent "pas vraiment intéressés", et 5% "pas du tout".

*Enquête réalisée en ligne du 6 au 8 février 2017. Echantillon de 6 002 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus comprenant un échantillon de 5 432 inscrits sur les listes électorales. Méthode des quotas.