Du McDo du Mans au Conseil des ministres, comment Marlène Schiappa a vécu ses premières heures au gouvernement

Franceinfo a suivi les premiers pas de Marlène Schiappa. Et l'a recontrée dans un fast-food du Mans, en famille, quelques heures après sa nomination.

Marlène Schiappa, secrétaire d\'Etat à l\'égalité femmes-hommes, au Mans, le 17 mai 2017.
Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes, au Mans, le 17 mai 2017. (SANDRINE ETOA-ANDEGUE / RADIO FRANCE)
avatar
Sandrine Etoa-AndegueRadio France

Mis à jour le
publié le

Elle symbolise le renouveau prôné par Emmanuel Macron. Marlène Schiappa, 34 ans, et issue de la société civile, est la plus jeune femme du gouvernement d'Edouard Philippe, dévoilé mercredi 17 mai. Blogueuse, féministe, fondatrice du réseau "Maman travaille", la nouvelle secrétaire d’État à l’égalité femmes-hommes, était depuis 2014 adjointe au maire socialiste du Mans (Sarthe). franceinfo l'y a recontrée, juste après sa nomination, avant de rejoindre Paris pour le premier Conseil des ministres jeudi.

Les premiers pas de Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'égalité femmes-hommes, reportage de Sandrine Etoa-Andegue

00:00-00:00

audio
vidéo

C'est au McDonald's de la place de la République, au Mans, en compagnie de son mari et de ses deux filles, qu'elle a reçu franceinfo, quelques heures après sa nomination mercredi 17 mai. : "Oui, on est au McDo, je suis avec les enfants, on voulait manger quelque chose et faire au plus rapide, pour pouvoir travailler... Il y a mon agenda, des cahiers, et des smartphones, je travaille en même temps qu'on mange avec les enfants."

"Je n'ai pas du tout fêté ma nomination"

C'est Emmanuel Macron en personne qui a appelé Marlène Schiappa quelques minutes avant l'annonce officielle. Référente d’En marche ! dans la Sarthe, en charge de l'égalité hommes-femmes durant la campagne, elle prend ses nouvelles responsabilités très au sérieux : "Je n'ai pas du tout fêté ma nomination. (...) C'est quelque chose que j'accueille avec gravité. Chaque année, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint donc pas de joie, surtout une grande responsabilité sur ces questions."

Pour Marlène Schiappa, ce secrétariat d'Etat est dans la continuité de son engagement féministe. En 2008, cette diplômée en communication crée le blog Maman travaille. Elle y raconte son expérience de jeune mère employée dans une grande agence de communication qui tente de concilier vie de famille et vie professionnelle. 

Rapidement, le blog devient un réseau dédié aux "mères actives". Marlène Schiappa est également l'auteure d'une quinzaine d'ouvrages dont Pas plus de 4 heures de sommeil qui sera bientôt adapté au cinéma.  Son dernier livre, paru en février, est un essai sur la "culture du viol".

"Cela fait des dizaines d'années que les chiffres des inégalités femmes-hommes ne bougent pas, détaille Marlène Schiappa. Il y a toujours 12 à 27% d'écart de salaire entre les femmes et les hommes, 83 000 viols par an, 80% des tâches ménagères sont toujours effectuées par les femmes dans les couples hétérosexuels, je pense qu'il est temps que tous ces chiffres bougent."

"Je ferai sans doute des erreurs"

En dehors d’un bref passage au cabinet de la ministre des Droits des femmes Laurence Rossignol en 2016, Marlène Schiappa n’a pas d’expérience en politique à ce niveau. Mais la benjamine du gouvernement compte sur la bienveillance de ses collègues et des Français. "Je ferai sans doute des erreurs, j'en suis consciente. (...) Qu'on me les signale avec le plus de gentillesse possible parce que je sais que l'opinion publique peut être très cruelle avec les responsables politiques, qu'ils n'ont pas le droit à l'erreur. Mais je n'ai pas du tout l'intention de m'habituer aux ors de la République. Je sais d'où je viens, j'ai grandi dans une cité HLM en périphérie de Paris. (...) Je suis là pour servir les gens, pas pour me servir. Si je peux instaurer que, dans mon ministère, on mange des sandwichs aux rillettes et pas des open-bars de je ne sait quoi, je le ferai ! "