Une vidéo révèle comment les équipes de Macron chauffent l'ambiance de ses meetings via Telegram

Une vidéo, mise en ligne lundi, dévoile les coulisses des meetings du candidat d'En marche ! à la présidentielle. Tout semble minutieusement préparé en amont, voire carrément téléguidé. 

Le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron, lors d\'un meeting à Lyon, le 4 février 2017. 
Le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron, lors d'un meeting à Lyon, le 4 février 2017.  (MICHAUD GAEL / NURPHOTO / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Lâchez des bravos", demande un premier message. Un autre exige plus de "Macron président !", plus de "On va gagner !"  Nous sommes le 4 février, à Lyon, et Emmanuel Macron est sur la scène du palais des sports de Gerland, en plein meeting. En coulisses, une équipe de militants s'active sur la messagerie Telegram pour assurer l'ambiance. La "Team ambiance", comme elle se fait d'ailleurs appeler, semble avoir tout préparé religieusement. Chacun reçoit sur son smartphone les mots d'ordre en temps réel. Ne reste plus qu'à s'exécuter.

Quelques exemples de mots d\'ordre reçus par la \"Team ambiance\" lors d\'un discours d\'Emmanuel Macron, le 4 février 2017 (capture d\'écran). 
Quelques exemples de mots d'ordre reçus par la "Team ambiance" lors d'un discours d'Emmanuel Macron, le 4 février 2017 (capture d'écran).  (RTS)

Une "ambiance terriblement artificielle"

C'est un développeur informatique de 38 ans qui est à l'origine de ces révélations. Christophe Geoffroy a réussi à s'infiltrer dans cette conversation censée rester confidentielle. Comme il le raconte à la Radio télévision suisse, il a été "étonné par l'ambiance terriblement artificielle" qui se dégageait des meetings du candidat à la présidentielle. Il en a même fait une vidéo publiée sur YouTube, lundi 13 février.

Christophe Geoffroy, qui ne cache pas son soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon sur les réseaux sociaux, dit avoir réalisé la vidéo pour mettre en lumière "des pratiques fortement discutables", et non pour donner un coup de pouce au candidat de La France insoumise. "Il n'y a à ce sujet aucune mention, aucun lien, aucune image le favorisant, explique-t-il au magazine Lyon Capitale. J'ai fait en sorte de produire la vidéo de manière objective." Il a d'ailleurs décidé de mettre à disposition tous les documents utilisés.

Un dispositif banal, selon un responsable du mouvement

Contacté par Lyon Capitale, le responsable du mouvement En marche ! dans le Rhône ne voit pas le problème. "Dans toutes les réunions publiques que je connais, stade de foot, réunion politique ou concert de rock, il y a de l'animation prévue, soutient Bruno Bonnell. On ne peut pas tenir une ambiance fake pendant deux heures et demie et pour 16 000 personnes, dont certaines qui viennent de très loin."