VIDEO. Ce qui fait débat : faut-il réformer le baccalauréat ?

Premier jour d'examen pour les candidats au bac 2017. L'occasion pour France 2 de revenir sur la réforme souhaitée par le candidat Macron de ce symbole national.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le baccalauréat est une pièce maîtresse de notre patrimoine, un monument national. Depuis ce jeudi matin, ils sont 718 890 candidats à subir les épreuves pour le décrocher. Peut-être les derniers lycéens à le connaître dans sa forme actuelle. Car Emmanuel Macron prévoit de revoir la forme du baccalauréat. Et le nouveau ministre de l'Éducation nationale prépare déjà sa copie. Mais la question de réformer le bac fait débat.

Vers des bacs qui n'ont pas tous la même valeur ?

Sur le papier, le rôle du bac c'est d'orienter les élèves vers les études supérieures. Pourtant, en réalité, l'orientation des élèves se décide bien avant l'examen, au cours de l'année de terminale. Le bac réformé pourrait s'ajuster à l'orientation. Autre question : le bac doit-il rester un examen final ? Selon Philippe Meirieu, spécialiste des sciences de l'éducation, cet examen incite surtout au bachotage.

L'une des propositions du candidat Macron ? Ne garder que quatre disciplines fondamentales pour l'examen final. Le reste serait évalué en contrôle continu. Mais donner autant d'importance aux professeurs habituels de l'élève, c'est prendre le risque de créer des bacs qui n'ont pas tous la même valeur. Quoi qu'il en soit, une chose est sûre : le bac coûte cher à l'Etat : 1,5 milliard d'euros par an. Le ministre dit vouloir prendre son temps, la réforme du bac ne verra pas le jour avant début 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Distribution des sujets de philosophie au baccalauréat 2017, dans un lycée, le 15 juin 2017.
Distribution des sujets de philosophie au baccalauréat 2017, dans un lycée, le 15 juin 2017. (MAXPPP)