Algérie : Emmanuel Macron qualifie la colonisation de "crime contre l'humanité"

En déplacement en Algérie, mardi 14 février, Emmanuel Macron a estimé que la colonisation était un "crime contre l'humanité".

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est la phrase qui déclenche la polémique. Quand Emmanuel Macron, en visite à Alger (Algérie), livre sa définition de la colonisation, il parle de "crime contre l'humanité. C'est une vraie barbarie", estime l'ancien banquier. À Marseille (Bouches-du-Rhône), chez les pieds-noirs, l'expression ne passe pas. Et même si Emmanuel Macron tempère ses propos, comme quand il déclare qu'il ne "veu[t] pas qu'on tombe dans la culture de la culpabilisation", les indignations fusent à droite.

Une démarche politique

Dans une vidéo, ce jeudi 16 février, sur son site internet, l'ancien banquier accuse ses adversaires d'instrumentaliser ses propos. "Je ne céderai rien. À tous les responsables politiques, qui aujourd'hui cherchent à instrumentaliser notre Histoire". Il affirme avoir tenu un discours de vérité, mais un historien interrogé par France 3 évoque une démarche politique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, candidat à l\'élection présidentielle en France, en déplacement à Alger, le 14 février 2017. 
Emmanuel Macron, candidat à l'élection présidentielle en France, en déplacement à Alger, le 14 février 2017.  (STRINGER / AFP)