24 heures de retard pour la nomination du gouvernement

Une journée de sursis avant de dévoiler mercredi 17 mai la liste du gouvernement Philippe. Un imprévu que l'on explique à l'Élysée par la nécessité de vérifier les dossiers des futurs ministres. 

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'Élysée fait durer le suspense. Le nom des ministres sera finalement dévoilé mercredi  à 15 heures. Ce mardi midi, alors que tout le monde attend ces nominations, Édouard Philippe et Emmanuel Macron déjeunent en tête-à-tête. Rien ne filtre de leur entretien. Ont-ils discuté du nombre de ministres de droite ? C'est la question qui taraude les Républicains.

Un contre-appel riposte des Républicains

Réunis en bureau politique ce soir, ils doivent faire face à ceux, toujours plus nombreux, qui répondent à la main tendue par Emmanuel Macron. La liste s'est allongée à 177 signataires. Ce sont quelques parlementaires, des élus locaux et des maires.

Pour François Baroin, qui mène la bataille des législatives pour les Républicains, ces élus se trompent de projet. En guise de riposte, un autre appel envoyé ce soir. Les 577 candidats LR et UDI aux législatives affirment leur volonté de conquérir l'Assemblée nationale dans un mois. D'ici là, la droite devra rester unie face à la recomposition politique entamée par Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
Edouard Philippe et Emmanuel Macron, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 1er février 2016. 
Edouard Philippe et Emmanuel Macron, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 1er février 2016.  (LOIC VENANCE / AFP)