Economie : plus de 8 Français sur 10 ne font pas confiance au gouvernement

Selon un sondage, les Français ne font pas confiance au gouvernement pour lutter contre le chômage, améliorer la croissance ou réduire les déficits.

Le président de la République, François Hollande, et le Premier ministre, Manuel Valls, le 15 août 2014 au Fort de Bregançon (Var).
Le président de la République, François Hollande, et le Premier ministre, Manuel Valls, le 15 août 2014 au Fort de Bregançon (Var). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Mis à jour le , publié le

Les chiffres sont accablants. Plus de 8 Français sur 10 ne font pas confiance au gouvernement de Manuel Valls pour améliorer la situation économique, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche publié dimanche 17 août

A la question "faites-vous plutôt confiance ou pas confiance au gouvernement pour obtenir des résultats concrets en ce qui concerne" la lutte contre le chômage, 85% des sondés répondent par la négative. Concernant l'amélioration de la croissance, le chiffre atteint 84% et à propos de la réduction des déficits, il atteint 82%.

La gauche n'est pas convaincue par le gouvernement

La défiance à l'égard du gouvernement est forte dans les rangs de la gauche puisque seuls 42% des sympathisants de gauche ont confiance dans la politique économique du gouvernement concernant la réduction des déficits publics, 37% concernant la relance de la croissance et 39% à propos de la lutte contre le chômage.

Outre le niveau de crédibilité économique du gouvernement, le sondage contient un second volet sur "les priorités des Français pour les prochains mois". Sans surprise, la lutte contre le chômage arrive en tête des thèmes "tout à fait prioritaires" avec 70%, devant la santé (56%), la "lutte contre la délinquance (53%) et le "relèvement des salaires et du pouvoir d'achat" (50%).

L'enquête a été menée du 6 au 8 août par questionnaires auto-administrés sur internet auprès d'un échantillon de 1 013 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.