VIDEO. Duflot défend Canfin, qui refuse d'embarquer avec un Malien expulsé

Le ministre délégué au Développement a refusé de voler dans le même avion qu'un Malien en cours d'expulsion, révèle "Le Canard enchaîné".

Voir la vidéo
I-Télé
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pascal Canfin, ministre délégué au Développement, ne s'est pas rendu au Mali le 27 avril, comme annoncé sur son agenda. Il a en effet refusé d'embarquer dans l'avion qui expulsait un Malien, révèle Le Canard enchaîné, mardi 30 avril. Le ministre a joint son collègue de l'Intérieur, Manuel Valls, pour lui demander d'annuler l'expulsion, mais a essuyé un refus. Pascal Canfin a alors décidé d'annuler son déplacement à Bamako. L'information a été confirmée par son cabinet, au Lab d'Europe 1.

La ministre du Logement, Cécile Duflot, membre, tout comme le ministre, d'Europe Ecologie - Les Verts, a défendu son collègue sur i-Télé, mardi. "Bien évidemment, je partage ce qu'a pu ressentir Pascal Canfin et ce qu'ont pu ressentir de nombreux passagers qui ont été témoins de ces expulsions, qui sont parfois très violentes." 

Elle avance trois arguments pour défendre le ministre délégué au Développement. "[Pascal Canfin] a répondu lui-même que c'était une décision personnelle", explique-t-elle. "Deuxième chose, il n'était absolument pas au courant des motifs [de la reconduite]." L'homme expulsé avait purgé huit ans de prison en France pour viol aggravé sur mineur. Mais Pascal Canfin assure qu'il l'ignorait au moment de l'incident, selon son entourage. "Peut-être que ça pose la question de la double peine", estime enfin Cécile Duflot.

Le ministre délégué au Développement, Pascal Canfin, et la ministre du Logement, Cécile Duflot, tous deux membres d\'EE-LV, quittent l\'Elysée, le 17 avril 2013 à Paris.
Le ministre délégué au Développement, Pascal Canfin, et la ministre du Logement, Cécile Duflot, tous deux membres d'EE-LV, quittent l'Elysée, le 17 avril 2013 à Paris. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)