DIRECT. Christiane Taubira "absolument sûre" de ne pas être candidate à une primaire à gauche

La ministre de la Justice a remis sa démission, acceptée par l'Elysée, mercredi. Elle est remplacée par Jean-Jacques Urvoas, président de la commission des lois à l'Assemblée nationale.

Christiane Taubira lors d\'une conférence de presse au ministère de la Justice, le 21 octobre 2015.
Christiane Taubira lors d'une conférence de presse au ministère de la Justice, le 21 octobre 2015. (NICOLAS MESSYASZ / SIPA)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Que prépare Christiane Taubira, après sa démission du gouvernement ? Certainement pas une candidature à une éventuelle primaire à gauche pour 2017. Invitée de Michel Denisot, sur Canal +, mercredi 27 janvier, elle affirme : "Je ne serai pas candidate aux primaires de la gauche, je suis absolument sûre."  Plus tôt dans la journée, Christiane Taubira a démissionné et confié les clés du ministère de la Justice à Jean-Jacques Urvoas. "Je quitte le gouvernement sur un désaccord politique majeur", a-t-elle expliqué, dans une déclaration à la presse.

Un départ sans doute lié à la déchéance de nationalité. Entre les lignes, l'ancienne garde des Sceaux a une nouvelle fois critiqué la mesure. "Nous ne devons concéder aucune victoire, (...) même symbolique, au terrorisme", a-t-elle notamment déclaré, dans ce qui semble être une allusion à cette déchéance de la nationalité. Dans son communiqué, l'Elysée notait déjà que cette démission intervenait le jour où le débat sur le sujet s'ouvrait à l'Assemblée.

"Parfois résister, c'est rester, parfois résister, c'est partir", a commenté Christiane Taubira, dans un tweet. Elle se dit "fière" de son travail au ministère. Selon elle, la "Justice a gagné en solidité et en vitalité. Comme celles et ceux qui s'y dévouent chaque jour, je la rêve invaincue".

Jean-Jacques Urvoas la remplace à la tête du ministère de la Justice. Président de la commission des lois à l'Assemblée nationale, il était, à ce titre, chargé d'une mission pour trouver une solution à la réforme constitutionnelle de la déchéance de nationalité.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#TAUBIRA

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TAUBIRA

00h05 : Que faut-il retenir de l'actualité de cette soirée ?

• Plusieurs syndicats de taxis ont annoncé la reconduction de leur mouvement de protestation pour jeudi.


• Christiane Taubira a quitté ses fonctions de ministre de la Justice cet après-midi, cédant son poste à Jean-Jacques Urvoas. "Je ne serai pas candidate aux primaires de la gauche, je suis absolument sûre", a-t-elle assuré lors d'un entretien accordé à Canal+.


Le Paris Saint-Germain a battu Toulouse 2 buts à 0 et rejoint Lille en finale de la Coupe de la Ligue.

La France est définitivement éliminée de l'Euro aux portes des demi-finales, après sa défaite face à la Norvège (29-24).

Le nombre de demandeurs d'emploi sans activité a augmenté de 0,4% en décembre, soit 15 800 chômeurs supplémentaires en catégorie A.

22h40 : "Je ne serai pas candidate aux primaires de la gauche, je suis absolument sûre"


Que prépare Christiane Taubira, après sa démission du gouvernement ? Certainement pas une candidature à une éventuelle primaire à gauche pour 2017. C'est en tout cas ce qu'elle a affirmé au journaliste Michel Denisot dans un entretien diffusé ce soir sur Canal +.

21h19 : Allez Christiane, on taubira pas!

21h19 : Au passage, je note le trait d'humour de notre commentateur a2balles.

21h18 : "J'ai beau être une sorcière d'Amazonie, il y a des limites à mon pouvoir". Connue pour son franc-parler et sa liberté de ton, Christiane Taubira s'est souvent fendue de répliques tranchantes lors de son passage au ministère de la Justice. J'en ai sélectionné dix que j'ai mis en image.



(AFP/FRANCETV INFO)

20h55 : Bon ce chiffre sera sûrement contesté par la #manifpourtous mais ils sont une centaine, 150 Max

20h55 : L'élu Charles Beigbeder vient d'arriver Place Vendôme #manifpourtous

21h01 : Une centaine de militants de la Manif pour tous, opposés au mariage pour les couples de même sexe porté par Christiane Taubira, se sont réunis devant le ministère de la Justice, selon un journaliste sur place. Parmi eux : l'élu Les Républicains Charles Beigbeder et la présidente du mouvement Ludovine de la Rochère.

20h35 : "Excusez-moi les gars, je suis nommé garde des Sceaux."

C'est ainsi que Jean-Jacques Urvoas, qui a pris aujourd'hui la succession de Christiane Taubira au ministère de la Justice, a répondu au téléphone pendant une réunion à l'Assemblée nationale, tout à l'heure. "A 8h55, Jean-Jacques Urvoas était en train de parler quand son téléphone a bipé. Il nous a dit : 'Euh, excusez-moi les gars, Christiane a démissionné, je suis nommé garde des Sceaux'", raconte le député des Bouches-du-Rhône, Patrick Mennucci.


20h11 : Sondage @elabe_fr pour @BFMTV / Bilan positif pour 57% des sympathisants de gauche, mais négatif pour 82% à droite

20h10 : Sondage @elabe_fr pour @BFMTV/81% des Français approuvent la démission de Christiane Taubira https://t.co/ZzuLsIpRdE

20h10 : 4 Français sur 5 approuvent la démission de l'ancienne garde des Sceaux. C'est ce qu'affirme un sondage Elabe pour BFMTV. 68% des 995 sondés jugent également son bilan de manière négative.

18h53 : Que retenir de l'actualité de cette fin d'après-midi ?

• Le nombre de demandeurs d'emploi sans activité a augmenté de +0,4% en décembre, soit 15 800 chômeurs supplémentaires en catégorie A.

• Christiane Taubira a quitté ses fonctions de ministre de la Justice cet après-midi, cédant son poste à Jean-Jacques Urvoas. "Je quitte le gouvernement sur un désaccord politique majeur" a déclaré la désormais ex-garde des Sceaux. Selon Jean-Daniel Lévy, d'Harris Interactive, Christiane Taubira possède "une vraie capacité de nuisance envers François Hollande",

Plusieurs syndicats de taxis ont annoncé la reconduction de leur mouvement de protestation pour jeudi.

• Le ministère de la Culture annonce que le documentaire Salafistes pourra sortir en salles, mais il sera interdit aux moins de 18 ans.

18h56 : Quelles conséquences la démission de Christiane Taubira peut-elle avoir sur la fin du quinquennat de François Hollande ? J'ai posé la question à Jean-Daniel Lévy, directeur du département politique et opinion d'Harris Interactive. Pour lui, "Taubira a désormais une vraie capacité de nuisance envers Hollande".


(NIVIERE / SIPA)

17h21 : Hommage affectueux à Christiane Taubira en fidélité à nos combats. Résister c'est en effet savoir partir, oui. Tu l'as si bien fait.

17h19 : #Urvoas salue "panache et franchise de #Taubira s'en va à vélo

17h19 : Et comme prévu, c'est à vélo, son moyen de déplacement favori, que Christiane Taubira quitte le ministère qu'elle a occupé pendant 3 ans et demi. A l'extérieur de la Chancellerie, elle est applaudie par des passants et poursuivie par les caméras.

17h14 : Le discours de Jean-Jacques Urvoas s'achève sur une accolade entre la désormais ancienne garde des Sceaux et son successeur.

17h11 : "Vous avez choisi de partir, mais nombre de projets que vous avez conduits vont continuer. Je vais m'attacher maintenant à faire aboutir ces projets, comme la révision constitutionnelle présentée ce matin par le Premier ministre."

17h09 : Le discours de Christiane Taubira se termine par une salve d'applaudissements. C'est son successeur, Jean-Jacques Urvoas, qui s'exprime maintenant.

17h08 : "Je compte sur vous pour veiller à protéger cette institution, pour qu'elle même continue à veiller sur nos concitoyens."

17h18 : "Je vais vous quitter, mais vous resterez dans mon coeur, car ces trois années ont été extrêmement riches. Je crois que nous avons consolidé l'institution judiciaire, que nous avons travaillé à la rendre à nouveau fière d'elle-même."

17h07 : "La première ressource de ce ministère, c'est sa ressource humaine. (...) En 3 ans et demi, j'ai eu l'occasion, en me rendant dans les établissements, de constater comment vous avez porté à bout de bras ce ministère, comment vous avez fait vivre le service public de la Justice."

C'est vers les personnels du ministère de la Justice que se dirigent les mots de Christiane Taubira, au moment de quitter son poste de garde des Sceaux.

17h01 : Christiane Taubira vient de sortir sur le perron du ministère de la Justice et va prononcer un discours.

17h01 : Ce chat est terminé. Merci pour vos questions et à ce soir, à 20 heures, dans le journal !

16h55 : @tristan Jean-Jacques Urvoas est une sorte de jumeau idéologique de Manuel Valls. Au PS, il a toujours été un spécialiste des questions de sécurité. Il a d'ailleurs longtemps espéré le poste de ministre de l'Intérieur. La Chancellerie va donc être dirigée par un socialiste incarnant la ligne ferme, et "sécuritaire" diraient certains. C'est la volonté d'envoyer à l'opinion un signal, et de couper court à l'impression de laxisme que la droite dénonçait chez Christiane Taubira. C'est également un signe de temps assez cohérent après la vague d'attentats que la France connaît depuis un an.

16h53 : Que traduit le choix de prendre Urvoas comme successeur ?

16h51 : Le vélo de Taubira est prêt pour son départ du ministère !

16h50 : Le vélo de l'ex Garde des Sceaux est avancé.

16h50 : Alors que Christiane Taubira s'entretient actuellement avec son successeur, Jean-Jacques Urvoas, son vélo l'attend dans la cour, signale un journaliste de France 2 sur Twitter.

16h49 : @anonyme @anonyme @Anne B92 Le remaniement devrait intervenir entre le 10 et le 15 février. Il est probable que François Hollande et Manuel Valls en profiteront pour essayer d'élargir un peu leur majorité. Avec la démission de Christiane Taubira, c'est une femme, de gauche, issue de la diversité, qui quitte l'exécutif. Le président et le Premier ministre auront à cœur de trouver des profils susceptibles de "parler" au peuple de gauche.

16h45 : Un remaniement en vue ?

16h44 : Les bruits de remaniement vont-ils se concrétiser dans les semaines qui viennent après le départ de Mme Taubira ? Et si oui, quels sont les possibles entrants et sortants ? Merci !

16h44 : Remaniement du coup ou non ?

16h44 : @jacques190 @anonyme Non, après cet épisode, il est franchement peu probable qu'elle aille au Conseil constitutionnel. Cela passerait pour une manipulation politicienne qui fragiliserait l'exécutif. A priori, tout a l'air de rouler pour Laurent Fabius comme président du Conseil constitutionnel.

16h42 : Ne peut-on pas penser qu'elle rejoigne le Conseil constitutionnel ?

16h42 : Bonjour.Est-il vrai qu'elle a déjà sa place au Conseil constitutionnel ?

16h43 : @anonyme Au vu des réactions, il pourrait se constituer dans l'opinion une mouvance constituée par les proches du Front de gauche, les écologistes et des socialistes de plus en plus hostiles à la politique de Manuel Valls, ce que le Premier ministre dénonce comme "une gauche archaïque". Elle serait en opposition de plus en plus avérée avec une autre partie de la gauche qui se veut moderne, qui veut changer le nom du PS, pratiquer une ouverture au centre, déverrouiller le Code du travail. Les deux gauches, c'était sous-jacent depuis plusieurs mois, aujourd'hui, cela apparaît au grand jour. Une sorte de "Macron-Valls" contre "Aubry-Taubira".

La politique du gouvernement suivie après les attentats a probablement accéléré le mouvement.

16h37 : Peut-on parler d'une fracture à gauche ?

16h37 : A Manuel Valls, qui se retrouve à la tête d'un gouvernement totalement cohérent et totalement sur sa ligne. Après les départs d'Arnaud Montebourg, de Benoît Hamon, d'Aurélie Filippetti, Christiane Taubira était la dernière à s'opposer régulièrement à la ligne du Premier ministre. C'est plus complexe pour François Hollande , qui risque de se couper d'une partie de la gauche, alors que, dans la perspective de 2017, il souhaitait au contraire réunir toute la famille, pour qu'aucune voix ne lui manque.

16h34 : Peut on dire que la majorité est affaiblie avec le départ de Christiane Taubira ? À qui profite ce départ sur le plan politique ?

16h34 : Passation de pouvoir chaleureuse entre @ChTaubira et @JJUrvoas

16h34 : Passation

16h33 : Jean-Jacques Urvoas vient d'arriver au ministère de la Justice, où doit avoir lieu la passation de pouvoir avec Christiane Taubira.

16h32 : @Paris @Anonyme @Simon Quand on voit la succession d'hommages qui lui ont été rendus par les frondeurs, par Cécile Duflot, par Aurélie Filippetti ou Benoît Hamon, certains en appellent à son aura, son tempérament, pour fédérer les hommes et les femmes de gauche en désaccord avec la ligne du gouvernement. Elle pourrait donc, mais elle n'a rien dit encore en ce sens, fédérer les mécontents à gauche, incarner une ligne anti-Valls. Elle a déjà été candidate en 2002 quand Lionel Jospin était candidat. Rien ne peut donc être exclu.

16h29 : Bonjour Nathalie. A-t-on une idée de ce que va faire Christiane Taubira à présent ? Peut-on par exemple l'imaginer mener une nouvelle formation vraiment de gauche ? Merci

16h29 : Christiane Taubira a-t-elle l'envergure politique pour rassembler à la gauche du PS en 2017 ?

16h28 : Taubira peut-elle fédérer la gauche de la gauche en 2017, et être la candidate à gauche de Hollande ?

16h28 : Pour l'instant, nous avons invité Mme Taubira au journal de 20 heures, il nous a été répondu qu'elle ne s'exprimerait pas en dehors de sa déclaration d'aujourd'hui. Son silence temporaire a probablement été négocié avec l'exécutif. Mais la connaissant, il est peu probable que ce silence se poursuivre au-delà des quelques semaines de décence.

16h27 : Pensez-vous que Christiane Taubira prendra la parole dans les jours et semaines à venir, pour combattre les lois de son ancien gouvernement (déchéance de nationalité par exemple) ?

16h31 : @laurent François Hollande souhaitait la conserver dans le gouvernement pour des raisons d'équilibre politique, et considérait probablement qu'elle était plus facilement contrôlable à l'intérieur du gouvernement qu'à l'extérieur. Il y a quelques jours, un conseiller de François Hollande nous disait qu'il ne voulait pas "la transformer en victime" et qu'elle conserverait son ministère "aussi longtemps qu'elle le souhaiterait". Mais on peut penser que Manuel Valls était sur une ligne plus radicale, celle de la fameuse cohérence vantée depuis ce matin, qui impliquait le départ de la ministre.

16h22 : Le départ de Taubira a-t-il été décidé en accord avec Hollande, ou est ce qu'elle l'a pris de court ?

16h22 : C'est une question que nous nous posons aussi. Elle a peut-être espéré peser sur le choix du gouvernement, en matière de déchéance de nationalité.

En fait, je crois qu'elle était partagée entre la volonté de rester et son attachement à son ministère et à sa fonction, et le principe de réalité faisant que sa position était intenable, qu'elle allait se renier de façon visible à l'occasion du débat parlementaire. Et que finalement, elle avait plus à perdre qu'à gagner en image, en restant. Elle a organisé son départ en se donnant le beau rôle.

16h19 : Pourquoi a-t-elle attendu tant de temps avant de démissionner ?

16h19 : Bonjour à tous ! Christiane Taubira a démissionné ce matin. Dans quelles conditions ? Quelles conséquences politiques ? Je suis prête à répondre à vos questions sur ce départ du gouvernement.

16h17 : Nous accueillons maintenant Nathalie Saint-Cricq, journaliste politique à France 2, qui va répondre à vos questions sur la démission de Christiane Taubira. N'hésitez pas à soumettre vos interrogations immédiatement dans la zone "réagir".






(KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

16h06 : Voici l'intégralité du discours de Christiane Taubira.

(FRANCETV INFO)

16h03 : Voilà, sur son pupitre, @ChTaubira n'est déjà plus ministre, seulement Christiane Taubira... @ParisMatch

16h02 : Lors de sa conférence de presse, le pupitre de Christiane Taubira n'indiquait déjà plus sa qualité de ministre de la Justice, comme le remarque une journaliste sur Twitter.

15h59 : Pour ceux qui se poseraient la question, la citation d'Aimé Césaire employée à l'instant par Christiane Taubira est issue du poème Nouvelle bonté, extrait du recueil Moi, laminaire. En voici le début :

il n'est pas question de livrer le monde aux assassins
d'aube
la vie-mort
la mort-vie
les souffleteurs de crépuscule
les routes pendent à leur cou d'écorcheurs
comme des chaussures trop neuves

15h50 : Dans quelques minutes, Nathalie Saint-Cricq, journaliste politique de France 2, viendra répondre à vos questions sur la démission de Christiane Taubira. N'hésitez pas à nous envoyer vos interrogations dès maintenant dans la zone "réagir"!

15h46 : Lors de sa conférence de presse, Christiane Taubira a rappelé quelques chiffres sur son bilan. Le Monde l'a résumé à travers quatre graphiques, montrant notamment que le budget de la Justice a bien augmenté depuis 2012, que le nombre de condamnations a baissé, et que la population carcérale a encore augmenté.

15h45 : Christiane Taubira confirme donc qu'elle quitte le gouvernement à cause d'un "désaccord politique majeur". Elle ne le cite pas directement, mais on comprend qu'il s'agit de la déchéance de nationalité, à laquelle elle est opposée.

15h42 : "[Les] fondations [de la France] sont assez profondes, assez robustes, pour résister au temps, aux accidents et aux tragédies. Voilà pourquoi, fidèle à Aimé Césaire, nous ne livrerons pas le monde aux assassins d'aube".

15h37 : "Nous ne devons concéder aucune victoire, même symbolique, au terrorisme."

15h37 : "Je quitte le gouvernement sur un désaccord politique majeur. Je choisis d'être fidèle à mes engagements, à mes combats. Fidèle à nous, tel que je nous comprends."

15h31 : Le 1er atout de ce ministère, ce sont ses ressources humaines.

15h31 : Christiane Taubira rend hommage aux personnels judiciaires et pénitentiaires, rappelant que le budget de la Justice a "augmenté de 450 millions d'euros en trois ans", et que les effectifs ont augmenté chez les élèves magistrats.

15h27 : La conférence de presse de Christiane Taubira débute.

15h23 : Les députés de gauche ont massivement applaudi à l'évocation du nom de Christiane Taubira cet après-midi à l'Assemblée, lors d'une question posée par le député PS Philippe Martin.

(FRANCETV INFO)

15h07 : Standing ovation à l'Assemblée nationale. Les députés de gauche viennent de se lever d'un seul homme pour saluer l'action de Christiane Taubira. Quelques huées ont retenti du côté droit de l'hémicycle.

14h55 : Alain Juppé en déplacement à Calais (Pas-de-Calais), a réagi à la démission de Christiane Taubira : "On sait bien que madame Taubira était en désaccord avec les mesures présentées par le gouvernement, elle en a tiré les conséquences. C'est une décision qui l'honore d'une certaine manière."


(FRANCETV INFO)

14h54 : Le pot de départ de Christiane est déjà dans la presse: https://t.co/XmJVlJ3FHR

Venez nombreux ce soir lui rendre un dernier hommage ;-) !

14h52 : Sans surprise, la démission de Christiane Taubira réjouit les opposants au mariage pour tous. Un des dirigeants de la Manif pour tous organise même un "pot de départ", ce soir, devant le ministère de la Justice.

14h09 : Il est l'heure de faire un point sur l'actualité de ce début d'après-midi :

• La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a démissionné. "Parfois, résister, c'est partir", a-t-elle commenté. Elle est remplacée par le député PS du Finistère Jean-Jacques Urvoas. Suivez notre direct.


Manuel Valls a annoncé qu'"aucune référence à la binationalité" ne figurera dans la révision constitutionnelle qu'il a présentée ce matin en commission des lois de l'Assemblée. Le Premier ministre a précisé que la mesure sera applicable pour les "crimes et les délits les plus graves" en lien avec le terrorisme, l'espionnage et la trahison.


• Le ministère de la Culture annonce que le film Salafistes pourra sortir en salles, mais il sera interdit aux moins de 18 ans.

Gaël Monfils s'est incliné en quart de finale de l'Open d'Australie contre Milos Raonic. Le Canadien l'emporte 6-3, 3-6, 6-3, 6-4.

14h04 : A partir de 16 heures, Nathalie Saint-Cricq, journaliste politique à France 2, interviendra dans ce direct pour répondre à vos interrogations sur la démission de Christiane Taubira. Mais vous pouvez dores et déjà nous envoyer vos questions dans la zoné 'réagir' de ce live.

13h57 : "Je ne vois pas ce qui empêche un ministre d'exprimer ses convictions", confiait Christiane Taubira à France 2, quelques jours avant sa démission.




(HELENE HUG / FRANCE 2)

13h06 : La démission de Christiane Taubira intervient après une suite de désaveux et d'oppositions avec le président ou le Premier ministre. Je reviens sur ces raisons qui ont poussé ce poids lourd du gouvernement à jeter l'éponge.




(UGO AMEZ / SIPA)

13h01 : Christiane Taubira, garde des Sceaux, ministre de la Justice fera une déclaration à la presse à 15h15 à la Chancellerie

13h14 : Pour l'heure, mis à part dans un tweet, Christiane Taubira ne s'est pas exprimée sur sa démission du gouvernement. Ce sera chose faite en milieu d'après-midi.

12h57 : Depuis 2012, Christiane Taubira s'est faite remarquer pour ses envolées lyriques, ses blagues et ses fous rires devant le Parlement. Voici une petite sélection.

(LCP)

12h33 : Devant le conseil des ministres, François Hollande a justifié la démission de Christiane Taubira, en soulignant la nécessité de "la cohérence dans l'action". Ses propos viennent d'être rapportés par le porte-parole du gouvernement.
(FRANCETV INFO)

12h16 : Bonjour à tous ! Nous allons suivre en direct l'actualité chargée de cet après-midi, notamment les suites de la démission de Christiane Taubira. Une décision que regrettent plusieurs députés interrogés ce matin.

(FRANCETV INFO)

12h15 : Il est midi, l'heure de faire le point sur les titres de la matinée :

• La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a démissionné. "Parfois, résister, c'est partir", a-t-elle commenté. Elle est remplacée par le député PS du Finistère Jean-Jacques Urvoas. Suivez notre direct.

• Malgré la nomination d'un médiateur par le gouvernement, les chauffeurs de taxi poursuivent leur mobilisation pour dénoncer la concurrence des VTC. Ils sont 780 en région parisienne, contre 2 000 hier.

Dheepan, Fatima, Mustang... L'Académie des César a dévoilé la liste des films et acteurs nommés aux César 2016.

• Gaël Monfils est en difficulté face au Canadien Milos Raonic en quart de finale de l'Open d'Australie (3-6, 6-3, 3-6, 4-5). Suivez la rencontre dans notre direct.

11h43 : Encore une proposition du #FN et de la droite reprise par #Hollande : faire partir #Taubira.

11h43 : Et le prix de l'humour politique de ce mercredi 27 janvier est remis à... Jean-Luc Mélenchon.

11h51 : Lors du conseil des ministres, selon Stéphane Le Foll, François Hollande a salué le travail de Christiane Taubira et rappelé qu'"il doit y avoir une éthique collective et une cohérence forte" au sein du gouvernement. Suivez son point presse dans notre direct.

(FRANCETV INFO)

11h36 : Ma collègue française @ChTaubira a annoncé sa démission. Je le regrette beaucoup! https://t.co/p7wpuCDmxJ

11h36 : Du côté de Berlin, le ministre allemand de la Justice se dit attristé du départ de son homologue française.

11h34 : Avant l'officialisation de sa démission, Christiane Taubira a été reçue par François Hollande, pendant 45 minutes, à l'Elysée. Manuel Valls les a rejoints en cours de route. "C'était une conversation claire, chaleureuse, voire affectueuse entre les trois, qui se connaissent très bien", glisse au Monde une source à Matignon.

11h26 : Depuis l'arrivée de François Hollande à l'Elysée, de nombreux ministres et secrétaires d'Etat ont quitté le gouvernement. Slate fait le point, en une photo, sur "les disparus du quinquennat Hollande".



(SLATE)

11h23 : Merci @LeBreton qui me signale, dans les commentaires, le retour en ligne du blog de Jean-Jacques Urvoas.

11h22 : En tant qu'indépendantiste, c'est une erreur quelle ait servi un gouvernement de la France .

11h21 : Vous étiez la seule qui me faisait encore espérer de ce gouvernement !!! Mais fidèle à vos convictions vous avez fait ce qu'il fallait faire. Bravo Madame ! Je vous admire

11h20 : Extrêmement triste ! Nous avons eu une ministre de la Justice remarquable. Merci pour ce que vous avez fait notamment pour le mariage gay. Merci madame Taubira !

11h20 : Je vais regretter une ministre cultivée et intègre. Ce type de personnalité fait cruellement défaut à la classe politique actuelle. A revoir j'espère avec ses références à René Char

11h39 : Vous êtes très nombreux à réagir au départ de Christiane Taubira du gouvernement. Sachez que Nathalie Saint-Cricq, chef du service politique de France 2, sera sur francetv info à 16 heures pour répondre à toutes vos questions sur le sujet.

11h16 : Urvoas ministre de la justice qui s'en est pris au RAID, a proposé désarmement de la police municipale ça promet...

11h16 : Je veux saluer @ChTaubira une grande ministre de la justice qui marquera l'histoire de ce ministère

11h16 : Toute mon affection à @ChTaubira, toute ma reconnaissance pour son action à la Chancellerie, tout mon respect pour ses convictions. #Taubira

11h16 : Voici de nouvelles réactions d'élus après la démission de la garde des Sceaux.

11h12 : Il a longtemps rêvé du ministère de l'Intérieur, le voici à la Justice. Dans cet article, nous vous présentons Jean-Jacques Urvoas, un élu reconnu pour la rigueur de son travail et pour son attachement à la Bretagne.

(FRED TANNEAU / AFP)

11h07 : Alerte enlèvement, le blog perso du nouveau ministre Urvoas a disparu. urvoas.bzh

https://t.co/5j2iBbg8fn

11h06 : Silencieux depuis l'annonce de sa nomination au poste de ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas a déjà commencé à faire le ménage dans ses archives numériques, comme le signale une internaute.

10h39 : Une femme de plus à l'Assemblée Nationale ! C'est la suppléante Marie-Thé Le Roy de Briec/Odet (Finistère) qui remplace JJ Urvoas !!!

10h42 : @Stef : Je laisse @anonyme vous répondre, son message est arrivé dans les commentaires presque en même temps que votre question !

10h39 : Urvoas gardera-t-il ses fonctions de député ?

10h30 : Marine Le Pen estime que la démission de Christiane Taubira est "une bonne nouvelle pour la France".

10h28 : C'est la meilleure nouvelle de la journée C'était une ministre qui a donnée une mauvaise image du PSavec son arrogance agressive. Ce n'était pas l'imagede la justice.

10h28 : Elle n'avait plus grand chose à faire dans ce gouvernement qui se "droitise" de plus en plus.Merci Madame

10h28 : Vous sembliez bien être la seule à avoir encore des convictions profondes dans ce gouvernement ! Tristesse de vous voir partir.

10h28 : Merci Madame pour votre action. Enfin une femme politique qui nous rendez intelligents, contrairement à cette droite qui joue sur les peurs. Encore merci pour le mariage pour tous

10h27 : En décembre, mon collègue Kocila Makdeche publiait un article sur la liberté de parole de Christiane Taubira au sein du gouvernement. Le voici : Christiane Taubira, une récidiviste des couacs qui reste au gouvernement. Dans les commentaires, la démission de la ministre continue de vous faire réagir.

(ERIC PIERMONT / AFP)

10h07 : Merci Mme Taubira, magnifique Kdo qu'est votre demission pour mon anniversaire!!

10h06 : Taubira : Il était temps... de partir ! Lorsque que l'on est en désaccord avec le gouvernement, on ne peut prétendre y avoir sa place. Mais c'était probablement aussi une façon pour ce gouvernement de "contrôler sa fougue". Elle va pouvoir libérer (encore plus) sa parole... Au secours !!!

10h05 : Mme TAUBIRA je ne la remercierai jamais assez pour la bataille qu'elle a livré pour le mariage pour tous.

10h05 : Après R.Badinter saluons la plus prestigieuse garde des Sceaux.

10h05 : Merci Madame Taubira pour votre engagement pendant toutes ces années au sein du gouvernement. Vous avez marqué l'histoire de notre pays !

10h05 : Digne jusqu'au bout ! Sans doute la plus brillante des gardes des sceaux.

10h05 : Selon l'Elysée, la démission de Christiane Taubira a été actée en fin de semaine dernière, avant le départ de François Hollande en Inde.

10h05 : Il est 10 heures, voici un nouveau point sur l'actualité de la matinée :

• La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a démissionné. "Parfois, résister, c'est partir", explique-t-elle sur Twitter. Elle est remplacée par le député PS du Finistère Jean-Jacques Urvoas. Suivez notre direct.

• Malgré la nomination d'un médiateur par le gouvernement, les chauffeurs de taxi poursuivent leur mobilisation pour dénoncer la concurrence des VTC. Dix-huit personnes ont été placées en garde à vue, hier, en marge du mouvement.

• Malgré le plan de soutien annoncé par Stéphane Le Foll, les agriculteurs promettent un "mercredi noir" sur les routes de l'Ouest, avant une table ronde, demain, à Rennes.

• Gaël Monfils affronte le Canadien Milos Raonic en quart de finale de l'Open d'Australie. Suivez la rencontre dans notre direct.

09h44 : Mme #Taubira aura été le pire ministre de la Justice de la Vème République.

09h44 : La démission de Taubira est logique, elle n'était plus en cohérence avec le gouvernement #PolitiqueMatin

09h44 : Gardons des beaux combats de @ChTaubira sa vision pour une société juste. Son choix personnel aujourd'hui lui imposait son départ. #Respect

09h44 : Hommage à @ChTaubira qui choisit la fidélité à ses convictions plutôt qu'à des hommes. Hollande rétrécit encore la majorité de 2012 #Taubira

09h44 : Nouvelle salve de réactions politiques à la démission de Christiane Taubira. Le frondeur du PS Laurent Baumel y voit le signe d'un serrage de vis de la part de l'Elysée.

09h39 : Hier soir, Libération publiait un article consacré à Jean-Jacques Urvoas, chargé, en tant que président de la commission des Lois à l'Assemblée nationale, du texte sensible sur l'extension de la déchéance de nationalité. "Il est passé du statut d'élu au statut de l'Elu, on l'attend comme le Messie", y glissait un député.

09h30 : Démission de #Taubira : enfin ! Une très bonne nouvelle pour la France.

09h30 : Espérons pour notre pays que la démission de @ChTaubira entraîne la fin de la politique laxiste de ce gouvernement !

09h30 : @ChTaubira a quitté le gouvernement préférant ne pas renier ses convictions sans doute. C'est + sain, + sage. #demission #Gouvernement

09h30 : On jette un coup d'œil aux premières réactions politiques à l'annonce de la démission de Christiane Taubira.

09h35 : Qui est Jean-Jacques Urvoas, le remplaçant de Christiane Taubira au ministère de la Justice ? Député du Finistère depuis 2007, cet enseignant en droit, ancien strauss-kahnien, est un spécialiste des questions de sécurité et de renseignement. Son nom avait déjà circulé pour la Justice ou l'Intérieur lors de précédents remaniements.

(MAXPPP)

09h20 : Merci Madame pour votre intégrité et votre action. Respect à vous.

09h20 : Dommage, une personne honnête qui ne mâchait pas ses mots, bravo mme Taubira, ne change pas, reste comme vous êtes.

09h19 : ENFIN il était temps

09h19 : Super nouvelle!!! Enfin! Cette nouvelle vient égayer ma journée! Merci Christiane pour cette décision!

09h18 : Pas de round d'observation pour le nouveau ministre de la Justice : l'Elysée indique que Jean-Jacques Urvoas "portera, aux côtés du Premier ministre, la révision constitutionnelle, et préparera le projet de loi renforçant la lutte contre le crime organisé et la réforme de la procédure pénale".

09h16 : Parfois résister c'est rester, parfois résister c'est partir. Par fidélité à soi, à nous. Pour le dernier mot à l'éthique et au droit. ChT

09h16 : Fière. La Justice a gagné en solidité et en vitalité. Comme celles et ceux qui s'y dévouent chaque jour, je la rêve invaincue. ChT

09h19 : Après sa démission, Christiane Taubira se dit "fière" de son passage au ministère de la Justice.

09h15 : Exprimant sa "reconnaissance" à Christiane Taubira pour son action place Vendôme, François Hollande indique qu'elle "aura mené avec conviction, détermination et talent la réforme de la Justice et joué un rôle majeur dans l'adoption du mariage pour tous".

09h13 : L'Elysée annonce que Christiane Taubira a remis sa démission, ce matin, à François Hollande, qui l'a "acceptée". "Ils ont convenu de la nécessité de mettre fin à ses fonctions au moment où le débat sur la révision constitutionnelle s'ouvre à l'Assemblée nationale, aujourd'hui, en commission des Lois", précisent les services de François Hollande.