EN IMAGES La carrière politique du couple Balkany en neuf citations

Francetv info fait le tour des déclarations les plus fortes d'Isabelle et de Patrick Balkany. 

Le couple Balkany se défend. Poursuivie avec son époux pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de corruption", Isabelle Balkany a répondu aux accusations dans une interview au Journal du dimanche, dimanche 16 août. Sur la villa Pamplemousse, saisie par la justice et récemment vendue, elle déclare : "J'ai eu de l'argent de ma famille, et je l'avais placé dans cette villa pour mes enfants." Avant d'ajouter : "Je n'y suis pour rien si j'ai été élevée dans un hôtel particulier de 3 000 m2 dans le 16e et si, enfant, j'allais en Rolls à l'école !". 

Le couple Balkany sait se faire remarquer. Sa carrière politique est jalonnée de petites phrases plus ou moins bien senties. Patrick Balkany n'est d'ailleurs pas le dernier à faire des déclarations fracassantes. Francetv info a sélectionné neuf citations marquantes. 

1|9
Le dimanche 16 août 2015, Isabelle Balkany se défend dans le "JDD" des accusations qui pèsent sur son couple. MARTIN BUREAU / AFP
2|9
En avril 2015, Patrick Balkany pique une grosse colère contre les médias, qui enquêtent sur son train de vie, lors d'un conseil municipal à Levallois-Perret. NICOLAS MESSYASZ / SIPA
3|9
En décembre 2013, attaqué par une opposante socialiste lors d'un conseil municipal, Patrick Balkany se défend et clame haut et fort : "Levallois, c'est moi !" CHRISTOPHE PETIT TESSON / MAXPPP
4|9
Cette petite phrase, sur les poursuites judiciaires engagées à son encontre, sera nommée pour le prix de l'humour politique en 2010. Patrick Balkany renouvelle sa déclaration en septembre 2013 sur le plateau de l'émission "Salut les Terriens" sur Canal+. WITT / SIPA
5|9
Le 6 avril 2010, Isabelle Balkany réagit à la supposée relation de son mari avec Brigitte Bardot dans une interview donnée au "JDD". MAXPPP
6|9
Lors d'un discours prononcé en 2009, Balkany se serait amusé de son absentéisme chronique à l'Assemblée nationale. REVELLI-BEAUMONT / SIPA
7|9
Isabelle Balkany précise en février 2010 que son mari ne souhaite pas devenir ministre. Une déclaration qui fait suite aux critiques émises le 17 février par Patrick Balkany à l'encontre de la ministre de l'Outre-mer de l'époque, Marie-Luce Penchard, qui devrait selon lui être "virée du gouvernement". CHARLES PLATIAU / REUTERS
8|9
Patrick Balkany fait cette déclaration en 2009 lors d'une réunion du mouvement national des élus locaux (MNEL). "Charles Pasqua est l'homme qui m'a poussé à faire de la politique, qui m'a poussé à aller conquérir Levallois, qui était son fief", a précisé sur BFMTV le maire (Les Républicains) à la mort de l'ancien ministre de l'Intérieur, en juin 2015. MAXPPP
9|9
En 2005, Patrick Balkany est piégé par les Yes Men, des altermondialistes spécialisés dans le détournement. Le maire croyait s'exprimer sur une télévision américaine. MAXPPP