Départementales : l'UMP en tête des intentions de vote (Ipsos)

Un sondage Ipsos pour France Info publié ce vendredi place l'UMP en tête pour le premier tour des départementales avec 30% des intentions de vote, suivie par le FN à 29% et le PS loin derrière à 21%. Des élections qui intéressent très peu les Français.

(Le premier tour des élections départementales c'est dimanche © MAXPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Selon Ipsos, l’abstention sera très élevée, autour de 54%, au premier tour des départementales. Une grande partie des sondés, 49%,  affirment ne pas être intéressés par ces élections. Il faut dire que les Français n’ont pas une très bonne image de leur conseil général. Dans ce sondage, on apprend que pour 63% des personnes interrogées, l’action du conseil général n’a aucune incidence sur leur situation personnelle et pire, que pour un quart d’entre eux, le conseil général détériore leur situation.

Ceux qui iront voter le feront surtout pour exprimer leur mécontentement. 48% exprimeront leur opposition à François Hollande, 9% seulement lui exprimeront leur soutien. Pour une très large majorité, la manière dont le président a géré les évènements après les attentats du mois de janvier ne compte pas. Ils sont 82% à le penser. L’esprit du 11 janvier a donc très peu d’impact sur ce scrutin.

Le vote FN, un vote d'adhésion aux idées plus qu'un vote sanction

Une petite majorité, 54%, votera FN par adhésion. Ce qui laisse 46% pour le vote sanction mais attention, dans ces 46% qui voteront FN pour exprimer leur mécontentement, 67% disent malgré tout adhérer à la majorité des idées du FN. En ce qui concerne des accords avec le FN, la moitié des électeurs de l’UMP sont favorables à des accords au niveau local pour gouverner les départements. En revanche, une majorité est favorable au ni-ni, ni Front national,  ni PS en cas de duel au second tour entre un candidat de gauche et un candidat FN. 

Ce sondage IPSOS a été réalisé sur 1038 personnes selon la méthode des quotas du 16 au 17 mars.