Démission du chef d'état-major des armées

En conflit avec le président Emmanuel Macron au sujet du budget de la Défense, le général Pierre de Villiers a démissionné de son poste de chef d'état-major des armées, le 19 juillet 2017. Il avait été brutalement rappelé à l'ordre par le chef de l'Etat. Pour 2017, Bercy a réclamé 850 millions d'euros d'économie aux armées. Dans la foulée de sa démission, très commentée, l'exécutif a annoncé la nomination du général François Lecointre en remplacement. 

12