VIDEO. Déchéance de nationalité : "C'est de l'enfumage", estime François Fillon

Le député Les Républicains de Paris était l'invité, mercredi, de RTL.

Voir la vidéo
RTL
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

François Fillon n'est pas convaincu par le projet du gouvernement sur la déchéance de nationalité. "C'est de l'enfumage parce qu'il n'y a aucune raison d'inscrire la déchéance de nationalité dans la Constitution pour pouvoir déchoir de leur nationalité les terroristes", a estimé l'ancien Premier ministre Les Républicains, mercredi 27 janvier, sur RTL

"Plus le temps passe, moins j'ai envie de voter cette réforme"

"Une loi suffirait parfaitement à régler cette question", a-t-il jugé, soulignant que "la Constitution, ce n'est pas un lieu où on met des symboles pour faire de la communication". "La Constitution, c'est le texte sacré auquel on doit toucher avec le plus de précautions possible, a estimé le député de Paris. Plus le temps passe, moins j'ai envie de voter cette réforme."

Le Premier ministre, Manuel Valls, présente, mercredi, aux députés la dernière mouture du très discuté article 2 de la révision constitutionnelle sur la déchéance de nationalité pour les binationaux nés en France auteurs de crimes terroristes, avec l'objectif de trouver une "solution" pour cette mesure qui électrise la gauche depuis plus d'un mois.

François Fillon lors d'un meeting à Olivet (Loiret), le 9 décembre 2015.
François Fillon lors d'un meeting à Olivet (Loiret), le 9 décembre 2015. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)