Révision constitutionnelle : un succès en demi-teinte

Emmanuel Rivière, directeur de l'unité "opinion" au sein de l'institut de sondage TNS Sofres, est l'invité du Grand Soir 3 ce mercredi 10 février pour décrypter l'adoption de la révision constitutionnelle à l'Assemblée.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

"C'est un succès au sens où la révision constitutionnelle est adoptée et au sens où les trois cinquièmes des suffrages sont atteints, car c'est ce qu'il faudra pour que le texte soit adopté lors de la réunion du Congrès", commente Emmanuel Rivière, de l'institut de sondage TNS Sofres.

Mais il nuance : "Dans le détail, c'est moins reluisant. D'abord, les trois cinquièmes sont tout juste atteints. Ensuite, il manque les voix de 120 députés socialistes et quasiment tous les groupes parlementaires sont divisés".

Un remaniement pour chercher "l'unité"

"Quand il y a beaucoup de raisons d'être contre un texte, on ne sait pas très bien où cela va finir par atterrir. Les enjeux politiques à venir (primaires, présidentielle) parasitent les débats sur ce texte", estime-t-il. Avec cette confusion sur ce texte, conclut Emmanuel Rivière, le remaniement du gouvernement va servir à François Hollande "à donner de la cohérence dans l'adversité".

Le JT
Les autres sujets du JT