Révision constitutionnelle : les députés disent oui

L'Assemblée nationale a adopté le projet de loi de révision de la Constitution ce mercredi 10 février. Une première étape avant le Sénat.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

L'Assemblée nationale a adopté le projet de loi de révision de la Constitution ce mercredi soir. Une victoire pour le gouvernement. Manuel Valls n'a d’ailleurs pas attendu longtemps pour s'exprimer. À la sortie de l'hémicycle, le Premier ministre semblait rassuré : "Je me réjouis que cette première étape de cette révision ait été franchie", a-t-il déclaré.

Prochaine étape : le Sénat

Cette victoire du "oui" n’atténue pas les divisions profondes au sein de la gauche. Sur 165 députés socialistes, 83 ont voté contre, et 36 se sont abstenus. C’est désormais au Sénat de décider puis au Congrès. Le texte doit être adopté dans les mêmes termes par les deux assemblées. François Fillon s’est dit peu confiant sur les prochaines étapes.

L’ancien Premier ministre parle d'"un texte qui n'ira jamais au Congrès parce qu'il n'y a pas de majorité des 3/5e au Congrès pour le voter". Ce texte, qui instaure l'état d'urgence et la déchéance de nationalité pour les personnes condamnées pour terrorisme, a donc franchi une étape décisive, mais le feuilleton est très loin d'être terminé.

Le JT
Les autres sujets du JT