VIDEO. Marisol Touraine mal à l'aise à propos de son cumul des mandats

La ministre de la Santé a eu quelques difficultés à expliquer, samedi soir dans l'émission "On n'est pas couché", comment elle pouvait concilier son emploi de ministre et son mandat de conseillère générale. 

La ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine, le 19 juin 2014 à Paris.
La ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine, le 19 juin 2014 à Paris. (LCHAM / SIPA)

Mis à jour le , publié le

Après Najat Vallaud-Belkacem, c'est à Marisol Touraine qu'Aymeric Caron demande de rendre des comptes à propos de son cumul de mandats. Sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché", samedi 1 novembre sur France 2, le chroniqueur a demandé à la ministre de la Santé d'expliquer pourquoi elle continuait de gagner 2 500 euros mensuels pour son mandat de conseillère général d'Indre-et-Loire.

Plein temps ou emploi fictif ?

"J'assume complètement", affirme-t-elle. Le chroniqueur décide alors de mettre en difficulté Marisol Touraine en ressortant un discours où Marisol Touraine assure "qu'un ministre doit l'être à plein temps".

"Vous trouvez ça normal d'avoir un supplément de salaire de 2 500 euros pour un job qui vous prend quelques heures par mois", questionne Aymeric Caron. Visiblement mal à l'aise, Marisol Touraine tente de se justifier : "je suis dans mon département tous les week-ends, il m'arrive même d'y aller en semaine".