VIDEO. "Le départ de Taubira est le symbole d'une crise politique majeure", estime Filippetti

L'ancienne ministre de la Culture a accusé, jeudi sur BFMTV, le gouvernement de faire "exactement le contraire de ce qui peut, demain, permettre une unité de la gauche et des gauches".

BFMTV / YOUTUBE

Mis à jour le , publié le

Entre anciens ministres de François Hollande, on se comprend. Aurélie Filippetti, ministre de la Culture de 2012 à 2014, a apporté son soutien à Christiane Taubira, jeudi 28 janvier sur BFMTV. "Il y a une forme de fracture très nette et son départ est le symbole d'une crise politique majeure pour la gauche", a estimé la députée socialiste de Moselle.

"Le moment devrait être celui du rassemblement"

"A un an de la présidentielle, le moment devrait être celui du rassemblement, on l'a suffisamment entendu au moment des régionales, poursuit celle qui a aussi quitté le gouvernement, en compagnie d'Arnaud Montebourg et Benoît Hamon. Mais ce qui est fait là, c'est exactement le contraire de ce qui peut permettre, demain, l'unité de la gauche et des gauches."

La députée en a profité pour confirmer qu'elle ne voterait pas la révision constitutionnelle sur la déchéance de nationalité. "On a l'impression d'être dans Molière, on retourne les mots dans tous les sens et à la fin, plus personne n'y comprend rien", a-t-elle ironisé.

La députée de Moselle, Aurélie Filippetti, le 19 janvier 2016.
La députée de Moselle, Aurélie Filippetti, le 19 janvier 2016. (YANN KORBI / CITIZENSIDE.COM / AFP)