Ces photos que Hollande aurait dû éviter pendant sa tournée d'été

Objectif com' : renouer avec les Français, montrer que dans la tempête de la crise, le capitaine est à la barre. François Hollande a multiplié les sorties cet été, mais le président a parfois eu du mal à s'afficher sous son meilleur angle.

Mis à jour le , publié le

Ces dernières semaines, François Hollande a multiplié les sorties sur le terrain afin d'afficher son activisme. Sa série de déplacements estivaux s'est terminée mardi 8 août à l'usine iXBlue de Marly-le-Roi (Yvelines). Le bilan en images de cette opération séduction est parfois troublant.

 

 

1|8
L'ATTITUDE - La sortie du dernier Conseil des ministres, le 2 août, donne le ton. On voit le président en retrait derrière le gouvernement, les pieds en canards, faisant un petit signe de la main. Au moment où il s’apprête à tenir la boutique pendant que ses ministres partent en vacances, il reste loin d'incarner la solidité. BERTRAND LANGLOIS / AFP
2|8
Le lendemain, le 3 août, à Valence-sur-Baïse (Gers), François Hollande semble décidé à montrer qu'il a de la poigne. Sauf qu'il en fait trop. Sa posture d'apprenti garde du corps manque de naturel. A ses côtés, le ministre de l'Ecologie, Philippe Martin, paraît plus à l'aise.    AMAT MICHEL / MAXPPP
3|8
Que cherche à faire François Hollande lors de cette rencontre avec des entrepreneurs à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ? Paraître subjugué par son interlocuteur ? Se donner l'air grave ? Se montrer surpris ? Une chose est sûre c'est que le résultat, lui, est surprenant. BERTRAND LANGLOIS / POOL
4|8
LES POIGNEES DE MAIN - Pour se montrer proche du peuple et à l'écoute des Français, François Hollande visite l'agence Pôle emploi de La Roche-sur-Yon (Vendée). Mais le résultat sur la photo est à l'inverse de ses objectifs : il semble indifférent à son interlocutrice, le regard déjà tourné vers la suite de son itinéraire, ou la presse. FRANK PERRY / AFP
5|8
Les poignées de mains contribuent au capital sympathie des chefs d’Etat. Mais lorsqu’il s’agit de la mascotte de l’Euro de Basket, en plein voyage officiel en Slovénie, ça fait un peu Disneyland. BERTRAND GUAY / AFP
6|8
LA TENUE - A l'usine AstraZeneca de Dunkerque (Nord), le 23 juillet 2013, François Hollande est cette fois bien concentré sur ce que lui dit son interlocuteur. Mais avec une charlotte sur la tête, il perd un peu en crédibilité.  PASCAL ROSSIGNOL / REUTERS
7|8
La blouse, c'est comme la charlotte, personne n'y échappe. Mais pour la visite de l'usine iXBlue de Marly-le-Roi (Yvelines), le 8 août, François Hollande paraît à l'étroit et mal à l'aise dans ce vêtement.  CHRISTIAN HARTMANN / POOL
8|8
A partir de lundi, c'est le Premier ministre Jean-Marc Ayrault qui prend le relais et assurera aux Français que le gouvernement tient le cap (ici, lors du dernier Conseil des ministres avant les vacances, le 2 août 2013). BERTRAND LANGLOIS / AFP