Catalogne : les indépendantistes ne s'entendent toujours pas

Depuis deux mois, les indépendantistes sont divisés au parlement catalan. Le parti d'extrême gauche CUP a encore refusé de réinvestir Artur Mas à la tête de la région. En attendant, la Catalogne n'a toujours pas de président.

(Arthur Mas ne sera pas réinvesti faute d'alliance © MaxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Les deux partis indépendantistes ont obtenu, à eux deux, la majorité au parlement catalan, lors des élections régionales de septembre. Mais depuis, ils n'arrivent pas à s'entendre sur le nom d'un président régional. La CUP (candidature d’unité populaire), formation indépendantiste d’extrême gauche, refuse de laisser Artur Mas mener la région.

La CUP refuse Artur Mas et sa coalition

Artur Mas, président sortant de la Catalogne, est soutenu par la coalition indépendantiste Junts pel Si (Ensemble pour le oui). Son mouvement a obtenu 62 sièges sur 135 au parlement catalan et il a donc besoin de convaincre au moins deux autres députés pour être investi à la tête de la région Catalogne. 

Les indépendantistes catalans ne s'accordent pas sur un président pour la région (Mathieu de Taillac)
--'--
--'--

Mais la CUP reproche à Artur Mas d’avoir mené une politique d’austérité, et à son parti d’être sali par des scandales de corruption. "L'indépendantisme dispose d'une majorité absolue (dans la région) mais avec ce candidat (...), nous ne pouvons pas former de gouvernement" , a déclaré un député de la formation, Sergi Saladié. Faute d'accord entre Junts pel si et la CUP sur l'identité d'un nouveau candidat avant le samedi 9 janvier à minuit, de nouvelles élections régionales devraient être organisées en mars prochain, les quatrièmes depuis 2010.

A LIRE AUSSI ►►►Espagne : la Catalogne déclare son indépendance... suspendue par un recours constitutionnel