Carburants : Ayrault évoque une "baisse de 2 à 4 centimes" d'euro

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a évoqué lundi soir sur France 2 une "baisse de 2 à 4 centimes" d'euro du prix du litre de carburant. "Insuffisant" pour les associations de consommateurs reçues lundi par le ministre de l'Economie. Pierre Moscovici doit encore recevoir les professionnels du secteur mardi matin, avant d'annoncer des mesures pour faire baisser les prix à la pompe "dès cette semaine".

(BISSON/JDD/SIPA Autre)
Radio France

Mis à jour le
publié le

La baisse des prix des carburants se précise. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a confirmé lundi soir sur France 2 que cette baisse serait de l'ordre "de 2 à 4 centimes d'euros " par litre d'essence. La présidente de l'association de consommateurs CLCV juge cette baisse insuffisante. "C'est se moquer des gens ", réagit Reine-Claude Madère sur France Info.

Le ministre de l'Economie recevait lundi les représentants des associations de consommateurs, et doit recevoir les professionnels du secteur mardi matin. Pierre Moscovici devrait dans la foulée annoncer des mesures, sachant que le gouvernement a promis une baisse des prix des carburants "dès cette semaine". 

Jean-Marc Ayrault a d'ailleurs insisté lundi soir sur la nécessité d"un "double " effort dans ce domaine : "celui que doit faire l'Etat " mais aussi celui "des sociétés pétrolières ". Le chef du gouvernement a indiqué en outre que le gouvernement mettrait "en place un observatoire pour regarder, au moment où celui qui distribue son carburant, à quel prix il l'achète et à quel prix il le vend, pour éviter les effets d'aubaine ".